Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Apr

COMITÉ DE SOUTIEN À FÉLIX CROFT

Publié par fédération anarchiste25  - Catégories :  #appel

COMITÉ DE SOUTIEN À FÉLIX CROFT
www.soutienfelixcroft.com

L'humanitaire Félix Croft ne doit pas être condamné par la justice
italienne

Le jeudi 16 mars 2017, le procureur du tribunal d'Imperia, en Italie, a
requis 40 mois de prison et 50 000 euros d'amende contre Félix Croft, le
bénévole humanitaire azuréen, pour avoir transporté le 22 juillet 2016
une famille soudanaise.
Une  peine pour  le  moins  sévère,  au  regard  des  faits.  La  
comparaison  avec  les  poursuites  de  l'autre côté de la frontière  
s'imposait,  et  la  défense  n'a  pas  manqué de  souligner  la  
disproportion des sanctions  requises  :  alors  même  que  le  Tribunal  de  
première  instance  de  Nice  n'avait  pas  retenu  la clause  
humanitaire,  Cédric  Herrou  a  été  condamné  à 3000  euros  d'amende
avec  sursis  pour  avoir favorisé l'entrée sur le territoire français
d'environ 200 migrants privés de documents, uniquement au
motif qu'il n'avait pas pu fournir la preuve des risques encourus par
les individus aidés.

Or,  dans  le  cas  de  Félix  Croft,  on  ne  peut  qu'être  frappé  
par  l'évidence  de  la  dangerosité
de la situation   des   personnes   aidées.   Une   famille   Soudanaise   ayant   fui   l'un   des   conflits   les   plus sanguinaires  du  siècle  en  Afrique  (300.000  morts  depuis  2003),  
une femme  enceinte  et  un  enfant brûlé  sur  tout  le  flanc  droit,  
hébergée  temporairement  par  une  association  italienne.

À  la fin  de son hébergement, cette famille allait se trouver dans la
même situation que les centaines de réfugiés qui vivent  dans  la  rue  
à Vintimille, avec l’angoisse de surcroît  de  se  voir  reconduite  au  
Soudan  par l'Italie dans le cadre des accords secrets entre ces deux
états, dénoncés par la presse, et déjà appliqués dans d'autres cas.
Ainsi contraints, la plupart tentent le franchissement de la frontière
par des moyens extrêmement dangereux comme en témoignent les 9 drames
qui ont eu lieu sur les voies d'autoroute et ferroviaires depuis 2016.

Tous les membres de cette famille se trouvaient être de fait des
réfugiés, et avaient donc pour cette raison  un  droit  de  résidence  
et  d'entrée  sur  le  territoire  français,  comme  l'a  argumenté  
l'avocate  de Félix  Croft.
L'accusé ne  faisait  alors  rien  d'autre  qu'aider  cette  famille  à
bénéficier  des  conditions d'accueil nécessaires répondant à sa
situation.

Contrainte par la politique  globale des États européens, l'Italie se
trouve  submergée par l'afflux des personnes  déplacées  provenant  des  
zones  de  conflit  sur  la  planète.  N'ayant  pas  les  moyens
logistiques  de  faire  ce  travail  de  police  pour  l'Europe  
entière,  il  est  évident  que  les  conditions d'accueil  ne  peuvent  
être  qu'alarmantes,  comme  les  ONG,  Médecins  sans  frontière  et  
Amnesty International  le  constatent.  10.000  demandeurs  d'asile  
sous  protection  internationale  sont  contraints d'y vivre en dehors
du système d'accueil, dans des conditions d'extrême précarité et de
marginalité.

En agissant comme il l'a fait, Félix Croft se trouvait dans les cas
décrits par la législation européenne qui stipule que les personnes
aidant des réfugiés à entrer ou passer par le territoire d'un pays
membre ne subiront aucune sanction si elles agissent pour des motifs
humanitaires.
L'énormité des peines requises est scandaleuse !
Nous  alertons  les  citoyens  sur la  politique  migratoire  
européenne  qui  condamne  des  humanitaires palliant les carences
d'accueil des réfugiés dans les pays membres, alors que nombre d'États,
dont la France, enfreignent systématiquement les droits des personnes
qui arrivent sur leur territoire.

Nous lançons un appel à la solidarité avec Félix Croft. Il ne doit pas
être condamné.

COMITE DE SOUTIEN A FELIX CROFT

POUR SIGNER, Merci d'envoyer un mail au plus tard le mercredi 12 avril
à: soutienfelixcroft@gmail.com

À propos

Site d'info