Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
federation anarchiste 25.over-blog.com
Site d'informations anarchistes de Besançon et d'ailleurs.

antifasciste

Jurassic faf

fédération anarchiste25 #antifasciste

Nous n’allons pas faire le rappel de toutes les attaques contre des lieux militants par des nervis de l’extrême droite. Cette fois, ça s’est passé à Angers mais ça aurait pu se passer à Lyon, Besançon, Paname, Nijni Novgorod, Rio... La gangrène brune est toujours là, prête à toutes les saloperies, prête à s’en prendre aux personnes. Pire, la gangrène s’étend, se banalise, se choisit dans les isoloirs et finira surement par être cotée en bourse tant ses liens avec le capitalisme sont incestueux. Parole est donnée à leurs dernières cibles.

Encore et toujours l’extrême droite !
Une nouvelle tentative d’incendie au « 21 » contre La Tête dans le Guidon et la librairie sociale et associative Les Nuits Bleues


Certain-e-s politicien-ne-s au pouvoir, complaisamment relayé-e-s par des éditorialistes médiatiques, crient à la convergence de certaines luttes entre l’extrême-droite et l’extrême-gauche ; entre fascistes et antifascistes ; et ainsi, essayent de cacher leur duplicité, leur incompétence et ainsi de faire dévier des luttes en cours.

Nous ne pouvons que les rassurer.

Il n’en est rien.

À Angers les camps sont toujours bien tranchés. Nous ne savons pas ailleurs (même si nous nous en doutons !), mais ici, les « fascistes » sont toujours des « fascistes » et les militant-e-s progressistes, radicales et radicaux, révolutionnaires sont toujours des militant-e-s qui brandissent fièrement les idées internationalistes, de justice sociale, de féminisme, d’écologie...

Le « 21 » n’est qu’un lieu parmi d’autres à Angers qui sont autant porteurs de ces idées.

L’extrême-droite après avoir tourné sa haine plus spécifiquement vers L’Étincelle pendant quelques temps semble de nouveau vouloir plus régulièrement se retourner contre nous, contre « le 21 ».

Au vu de qui est attaqué à Angers (personnes, locaux) par les militants nationalistes, nous ne pouvons que supputer sur ce qui doit énerver « notre » extrême-droite locale :

-c’est que nous oeuvrons de notre mieux à promouvoir l’égalité hommes-femmes et plus largement à en finir avec la domination masculine et les inégalités de genres.

-c’est que des personnes possédant par le hasard de la naissance la nationalité française (ou pas d’ailleurs !) se sentent solidaires des gens européens ou extra-européens et tentent de s’attaquer aux injustices que les migrant-e-s subissent ;

-c’est que des gens ne possédant pas la même pigmentation de peau s’entendent et s’apprécient ;

-c’est que des athées, des agnostiques puissent critiquer les religions, toutes les religions, et toutes les sectes sans en cibler une en particulier ; mais qu’au nom de la laïcité nous puissions militer avec des gens qui sont croyants mais pas sectaires ;

-c’est que les militant-e-s angevin-e-s du « 21 » soutiennent parfois par différents moyens les luttes diverses et variées menées dans d’autres pays, y compris financièrement. Dans les différents lieux cités, vous ne trouverez pas chez nous de militant-e-s proches de dictateurs. Nous pensons à l’affiche de soutien à Saddam Hussein ; aux nationalistes français qui s’en vont soutenir Bachar en Syrie ou font des tags de soutien à ce tueur de masse sur les murs municipaux d’une maison de quartier ; à ceux qui vont régulièrement « travailler » avec des militants nationalistes français expatriés -colonialistes ?- au Maroc ; aux adorateurs de groupes nazis ukrainiens, etc. Au contraire même, nous, nous revendiquons fièrement d’avoir collecté de l’argent pour les kurdes qui luttaient contre daesh et son fanatisme religieux tout en mettant en place une société basée sur la justice...

-c’est qu’au « 21 » par exemple, financièrement, nous ne dépendons de personne mais de toutes et tous ! Notre Solidarité, notre Entr’aide sont des forces que les nervis ne peuvent abattre. Chez nous pas de fils à papa pour filer un bout de terrain pour créer un pseudo-jardin communautaire (entendre dans le contexte local : blanc et catholique) ; pas de petites combines pour créer un local en louant, via un prête-nom, à un propriétaire complaisant …

Nous pourrions lister beaucoup d’autres raisons qui font que nos camps, sont irrémédiablement en lutte contre ses « Torquemada » en herbe.

Vous l’avez compris, vous le saviez déjà, rien ne peut nous rapprocher, tout nous oppose. Nous sommes ce qu’ils ne sont pas ! Ils sont intolérants, racistes, pour beaucoup proches des réseaux catholiques intégristes ou traditionalistes, bourgeois, sexistes. Ils soutiennent ou sont nostalgiques des pires ordures que sont les dictateurs.

Cela faisait bien un mois ou deux que l’on avait rien subi. Dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 janvier 2019, l’extrême-droite a tenté de s’attaquer à notre local. « Le 21 » a déjà subi une tentative d’incendie voilà peu, que nous avions mis sur le dos des ivresses de rues. Nous avions eu par le passé des tags racistes, des sigles d’extrême-droite, des plaques arrachées, etc. Dans la nuit de jeudi, c’est la plaque de nos horaires qui a été volée - ça doit faire un joli dessous de table pour leurs beuveries - et la plaque de notre local qui en a fait les frais.

Mais c’est bien minime par rapport à la tentative d’incendie. Le pire, le comble de la stupidité et de la débilité, c’est que si le feu avait pris, au-dessus il y a des habitant-e-s. Certain-e-s d’entre-nous au « 21 » sont des professionnel-le-s du secours mais le sens commun voudrait que tout le monde le sache : les incendies la nuit sont toujours bien plus meurtriers. Visiblement le « sens commun » n’est pas leur fort.

Dans leur imaginaire obscurantiste, notre local qui regroupe un atelier de réparation de vélo, une tisanerie et une librairie sociale (syndicalisme, luttes sociales, migration, internationalisme, gestion ouvrière, histoire, etc. et des livres d’information sur les groupes d’extrême-droite) ne peut sans doute mériter mieux que le bûcher.

Si cela a fonctionné avec la mairie, en brûlant à plusieurs reprises le symbolique « arbre de la laïcité », cela ne fonctionnera pas avec nous. Pour nous les mots Liberté, Égalité, Fraternité ; ne sont pas là juste pour faire joli sur les frontons des mairies ; nous y croyons. Il existe mille et une façon de lutter pour.

Chacun-e individuellement ; chaque groupe et organisation politique, associative, syndicale, affinitaire, etc. peut bien sûr reprendre notre communiqué, le diffuser tel quel de façon large ou limitée, à ses adhérent-e-s ou membres ; simplement mentionner le fait de ce qui s’est passé. Les camarades, les compagnon-e-s, les « citoyen-ne-s » qui ne supportent pas les idées d’extrême-droite doivent garder en tête que si l’extrême droite radicale sous son apparence la plus débile n’est qu’un épiphénomène, elle existe. Elle n’est que la partie la plus tapageuse de toutes les idées « nationalistes » de repli qui se faufilent insidieusement et toujours plus dans notre société.

On en profite pour vous rappeler, que « le 21 » est ouvert tous les jours du mardi au samedi ; que vous pouvez y venir boire un café, un thé ou une tisane produite par la coopérative ouvrière Scop-ti « 1336 » ; venir acheter ou commander un livre ; participer à la cagnotte en ligne pour la librairie


https://www.helloasso.com/associations/les-nuits-bleues/formulaires/1/widget
À bientôt au « 21 », dans les rues, dans les luttes
pour résister et se battre pour la Justice, l’Égalité, les Libertés de toutes et tous !
Les Nuits Bleues, La Tête dans le Guidon, La Tisanerie du « 21 ».

 

Le Monde libertaire.net

Jurassic faf

Gilets jaunes et extrême droite : les leçons de Maïdan

fédération anarchiste25 #antifasciste, #appel

Gilets jaunes et extrême droite : les leçons de Maïdan

Paru dans lundimatin#168, le 7 décembre 2018

 

l y a plusieurs moyens d’envisager la présence de l’extrême droite au sein du mouvement des Gilets Jaunes. Nous ne pensons pas pouvoir régler la question en observateurs lucides attelés à déterminer le pourcentage de nuances « brunes » au sein du mouvement. Il ne s’agit pas de nier leur présence mais plutôt de l’envisager autrement. Dans cet article, nos amis du journal international Liaisons ont demandé à Alexey Samoedov de nous livrer ses impressions et quelques leçons à tirer, selon lui, de Maïdan et du soulèvement survenu en Ukraine en 2014. Si la situation ukrainienne était très différente et que la guerre avec la Russie a définitivement fermé certaines possibilités, on retiendra tout de même qu’il ne faut jamais se laisser aller au fatalisme : « Il existe pourtant une anecdote à propos de Kharkiv (deuxième ville d’Ukraine) pendant Maidan. Les anarchistes sont arrivés à l’occupation juste avant les nazis et s’y sont installés. Quand les fascistes ont débarqué et aperçu des bannières à la symbolique anarchiste, ils sont repartis chez eux en se lamentant que les ’communistes’ s’emparaient de la révolution. »

La suite sur : https://lundi.am/Maidan-1667

Gilets jaunes et extrême droite : les leçons de Maïdan

Info et appel à soutien

fédération anarchiste25 #antifasciste
INFO ET APPEL À SOUTIEN
APRÈS NOTRE LOURDE CONDAMNATION
 
Encore un grand merci pour votre soutien durant le procès insensé que nous ont intenté les fascistes de Defend Europe, suite à leur expédition anti-migrants à bord du navire C-Star en été 2017. Grâce à vous, notre comité de soutien a pu prendre en charge l'essentiel des frais de Justice en première puis en deuxième instance.

Malheureusement, le jugement du procès en appel vient de tomber comme une enclume : nous sommes lourdement condamnés, tous les deux, et ce, pour tous les chefs d’accusation ! Tous les détails sont ici :
 
Outre 4 mois de prison avec sursis pour Jean-Jacques (complètement démesurés), nous sommes tous deux condamnés à payer près de 10 000 euros (en plus des frais de Justice des deux procès).
 
Dans ce contexte, nos moyens personnels étant très modestes, nous avons tout d'abord pensé impossible d'assumer de surcroît un pourvoi en cassation. 
 
En effet, l'ensemble des frais pour partir en cassation s'élèvent également à 10 000 euros (pour tous les deux), alors que nous n'avons pas d'argent et que nous allons devoir trimer et vendre des babioles pour payer nos condamnations.
 
Cependant, ces derniers jours, notre comité de soutien et nos camarades du collectif Defend Mediterranea (qui a réussi à mettre en échec l'expédition Defend Europe en Méditerranée, avec d'autres) nous ont convaincu de nous pourvoir en cassation en faisant le pari que votre solidarité sera à nouveau au rendez-vous pour cette dernière manche.
 
C'est pourquoi vous trouverez ci-dessous les coordonnées bancaires de notre comité de soutien pour participer (par chèque, virement ou pot commun), si vous voulez nous soutenir dans cette ultime épreuve (encore merci à nos mandataires financiers Annick et Éric Sirvin avec le soutien technique de l'association Cercle des poètes tarnais, sans oublier Maud et Sandrine).
 
POURQUOI TENTER DE GAGNER
EN CASSATION EST-IL SI IMPORTANT ?
 
L’enjeu principal, ce n’est pas notre honneur, ni l’annulation des sommes à verser à nos ennemis.

L'enjeu principal, c’est l’idée qu’on se fait, vous et nous, de la vérité et de la justice. Notre procès en appel a été honteux, sur le fond comme sur la forme, au point que, de l'avis de tous, Yannis a été privé du droit de se défendre équitablement :

Ensuite, il est impensable de laisser le moindre bout de terrain à ces énergumènes, même au sein de ces palais de marbre dans lesquels on ne se sent pas franchement à notre place. En rester là, ce serait admettre qu’on puisse inverser les rôles, alors que c’est inadmissible : ce sont eux qui ont formenté le projet sordide d’empêcher le sauvetage d’adultes et d’enfants en danger de mort en Méditerranée, pas nous ! Ce procès est complètement kafkaïen !
 
Pour finir, si la condamnation de Yannis pour le qualificatif « nazi » (l'un des chefs d'accusation le concernant) se confirmait, c’est-à-dire sans cassation, cela ferait jurisprudence dans d’autres affaires en cours ou à venir. C’est donc aussi pour d’autres personnes concernées que nous devons contre-attaquer, en espérant parvenir à couvrir les frais.

Nous faisons donc appel à votre solidarité, une dernière fois, dans notre bras de fer judiciaire contre ces dirigeants fascistes.
 
TROIS FAÇONS POSSIBLES
POUR NOUS SOUTENIR
 
1 - participer au pot commun sur le site dédié :
https://www.lepotcommun.fr/pot/hvfshv5n
 
2 - envoyer un chèque à l’ordre du Cercle des poètes tarnais (ne rien ajouter sur l’ordre) à l’adresse suivante :
ANEPOS
 Solidarité avec Yannis et Jean-Jacques 
BP 10
81540 SORÈZE
 
3 - faire un virement au Cercle des poètes tarnais en mentionnant Solidarité avec Yannis et Jean-Jacques dans le libellé.
IBAN : FR48 2004 1010 1606 9098 3K03 727
BIC : PSSTFRPPTOU
 
Une pensée également pour les 7 de Briançon qui seront en procès à Gap ce 8 novembre, pour Cédric Herrou et pour les autres poursuivis présents ou futurs.

On ne baisse pas les bras !

Solidairement,

Yannis et Jean-Jacques
 
CQFD : en cas de surplus, le solde serait évidemment reversé à des associations d’aide aux migrants et réfugiés.
 
Info et appel à soutien

Procès des agresseurs de Clément Méric

fédération anarchiste25 #antifasciste

Communiqué du Comité pour Clément :

Le 5 juin 2013, à Paris, Clément Méric, syndicaliste à Solidaires étudiant-e-s et militant antifasciste, mourait sous les coups de skinheads néo-nazis. Du 4 au 14 septembre aura lieu à la Cour d’Assises de Paris le procès des agresseurs de Clément et de ses camarades présents à ses côtés ce jour là.

Qu’en attendons-nous ?

Essentiellement que la vérité soit dite publiquement sur les circonstances de la mort de Clément et que la dimension politique de ce crime soit clairement mise en évidence. Il ne doit pas y avoir d’impunité pour les crimes fascistes.

Le procès sera l’occasion d’une attention particulière des médias et de l’opinion envers la question des violences de l’extrême droite. Il devra aussi être l’occasion de déconstruire le schéma que certains discours tentent d’imposer, renvoyant dos à dos extrême gauche et extrême droite.

Tout soutien est le bienvenu.
Les audiences sont publiques : toutes celles et ceux qui le souhaitent peuvent y participer.
Il importe que le procès se déroule en toute sérénité.
Il se tiendra à l’ancien Palais de Justice, sur l’Ile de la Cité. Il commencera le mardi 4 à 9h30.
Des moments d’expression militante sont prévus dans des lieux et des moments distincts de ceux des audiences.

Comité pour Clément

Procès des agresseurs de Clément Méric

Soutien à notre camarade Yannis

fédération anarchiste25 #antifasciste

Soutien à notre camarade Yannis, poursuivi en appel par les identitaires de Defend Europe

 

Notre camarade documentariste antifasciste Yannis Youlountas, avec qui nous avions couvert la pathétique odyssée de “Defend Europe” l’été dernier et qui fait partie du réseau antifasciste Defend Mediterranea, avait été poursuivi en justice en octobre dernier par plusieurs leaders identitaires européens (dont Clément Gandelin, fils d’un ami de Gérard Collomb). Les militants d’extrême droite lui reprochaient de les avoir ridiculisés en écrivant  « les nazillons toujours coincés sur leur bateau », « La croisière nazie s’amuse »,  ou encore « Décidément, le bateau nazi au pavillon mongol nous fait beaucoup rire ». Relaxé le 26 mars dernier, Yannis est à nouveau poursuivi, cette fois en appel : venez le soutenir le 17 septembre à Aix, ou participez au Pot commun de soutien.

 

http://lahorde.samizdat.net/

 

Communiqué de Yannis Youlountas :

Ils poursuivent également Jean-Jacques Rue, journaliste satirique et ami de Yannis, pour avoir partagé et commenté, avec beaucoup de colère, de verve et non sans humour, l’une des publications de ce dernier.

Ils leur demandent à tous les deux des sommes colossales (plusieurs dizaines de milliers d’euros chacun) non seulement dans le but de gagner beaucoup d’argent, mais aussi de mettre en grandes difficultés ces deux militants aux revenus modestes. Jean-Jacques Rue risque même jusqu’à 3 ans de prison pour un soi-disant « appel au meurtre », alors que c’est, au contraire, le fait de vouloir gêner les actions de sauvetage en mer qui est à l’évidence une mise en danger de la vie d’autrui.

Toujours aussi sympas mes retours dans l’hexagone : une fois de plus, un charmant huissier guettait ma venue pour me remettre une accueillante citation à comparaitre en tant que prévenu 

DEFEND EUROPE ME POURSUIT À NOUVEAU EN APPEL : RENDEZ-VOUS LE 17 SEPTEMBRE À AIX-EN-PROVENCE

Trois des chefs européens du réseau anti-migrants Defend Europe (le Lyonnais Clément Gandelin alias Galant, l’Allemand Robert Timm et l’Italien Lorenzo Fiato) ont décidé de continuer leurs poursuites contre moi. Décidément, le fiasco de l’été passé leur reste en travers de la gorge. Il est vrai qu’ils ont battu tous les records du ridicule sur leur radeau de la Méduse repoussé de Chypre à Malte, en passant par la Crète et la Tunisie (petite pensée pour mes camarades de Defend Mediterranea et de la Horde).

Après avoir été relaxé en première instance à Nice le 27 mars dernier, je serai donc jugé cette fois par la cour d’Appel d’Aix-en-Provence le 17 septembre prochain à 14h00.

Mon ami Jean-Jacques Rue sera également à mes côtés (après avoir été condamné à trois mois de prison avec sursis en premier instance pour un simple commentaire sur Facebook).

Si vous voulez nous soutenir, rejoignez-nous le lundi 17 septembre à Aix (il y aura des surprises !), notamment pour le débat contradictoire au tribunal. Notre comité de soutien me demande également de rappeler l’existence d’un pot commun si vous souhaitez nous aider à payer ces frais de justice supplémentaires (que nous n’arrivons pas à couvrir pour l’instant) :
https://www.lepotcommun.fr/pot/hvfshv5n

Bon, retour à mon café. Heureusement qu’il y a d’autres nouvelles plus réjouissantes dans l’épais courrier 

Salutations amicales et antifascistes,

Soutien à notre camarade Yannis

Vous ne serez jamais chez vous

fédération anarchiste25 #antifasciste

Vous ne serez jamais chez vous

 

Du 29 Juin au 1er Juillet, le groupe fasciste bastion social espère organiser son immonde université d’été en Bourgogne.
Ce groupe, issue de la réunification des différents déchets de l’extrême droite, se signale chaque jour par la violence brutale contre toutes celles et ceux qui ne correspondent pas à leur délire identitaire de ‘ pureté de la race ‘.

Partout en France, les ordures fascistes s’en prennent à celles et ceux qui n’appartiennent pas à la bourgeoisie dont ils seront à jamais les allié.e.s, et aux victimes du capitalisme.

Attaquant courageusement et perpétuellement en surnombre des réfugié.e.s , des camarades , des associatifs ,  les locaux d’organisations révolutionnaires et ou syndicales , ces nervis installent  une stratégie de la tension continuelle.
Main dans la main avec le patronat, et ses bras armés que sont la police, l‘état, l’armée et la justice et l’église, l’extrême droite a enfilé un masque social pour tenter d’avancer masquée comme à chaque fois que les réactionnaires réapparaissent. Après la mascarade de l’ouverture d’un ‘ centre social réservé aux français de souche ‘ , et devant l’échec cuisant  de ce dernier, les fascistes tentent de faire croire que les campagnes sont propices au développement de leur idée nationalistes.
La Bourgogne, région qui a connu de nombreux maquis durant la seconde guerre mondiale , n’est, et ne sera jamais une terre propice à l’installation des identitaires.
Partout, sur tous les terrains et en tout temps, nous, Anarchistes, Anarcho-syndicalistes, Anticapitalistes, Anti-autoritaires devons continuer notre lutte face aux fascisme  et rendre coup pour coup.

Nous ne croyons plus depuis longtemps aux solutions simplistes et électoralistes, des partis politiques fantoches, qui ont tout à gagner de la montée de la réaction dans leur quête insensée du pouvoir.
Nous devons développer, la solidarité, l’auto-organisation, l’éducation populaire et l’action directe dans nos luttes contre la bourgeoisie et leur frères fascistes, deux faces d’une même médaille, celle du capitalisme.
Notre situation en France ne nous fait pas oublier la situation de nos frères et de nos sœurs qui partout dans le monde combattent les mêmes ennemi.e.s. C’est pourquoi, nous appelons à la, solidarité concrète et internationale et appelons à converger en une multitude de luttes et de pratiques pour que le ‘bastion social’ ne soit chez lui nulle part !
Partout, donnons-nous les moyens de submerger les fascistes !

 

Groupe La mistoufle Fédération Anarchiste 
 

Vous ne serez jamais chez vous

Communiqué

fédération anarchiste25 #antifasciste

Soutien à l’UL CGT 5ème et 9ème arrondissement de Lyon

Le local syndicale CGT de l’Union Locale 5ème et 9ème arrondissement a été recouvert ce week-end de signes et slogans appartenant à la sphère identitaire d’extrême droite d’inspiration fasciste.

En prime, il y a eu tentative d’intrusion.

 

Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette tentative d’intimidation et

nous apportons notre soutien sans faille à l’Union Locale CGT 5ème et 9ème arrondissement face à cette attaque.

 

Les fascistes n’auront jamais le dernier mot.

 

Groupe Graine d’Anar, membre de la Fédération Anarchiste, Lyon.

 

Communiqué

Poursuivis par les identitaires de defend europe

fédération anarchiste25 #antifasciste
MOBILISATION DE SOUTIEN AUX SOLIDAIRES PAR-DELÀ LES FRONTIÈRES.
YANNIS YOULOUNTAS ET JEAN-JACQUES RUE
POURSUIVIS PAR LES IDENTITAIRES DE DEFEND EUROPE

LUNDI 26 ET MARDI 27 MARS 2018
ANTIBES ET NICE


Durant l’été 2017, une expédition raciste a tenté d'entraver le
sauvetage en mer des migrants en mer Méditerranée par les ONG. Telle une
milice fasciste, les principaux dirigeants identitaires européens ont
affrété le navire C-Star contre les associations humanitaires et les
personnes qui fuient la guerre et la misère, parmi lesquelles des
enfants.

Heureusement, sur l’une et l’autre rive, des centaines de militants
antiracistes et antifascistes se sont mis en réseau pour les en
empêcher. Dès lors, la débâcle de l’expédition « Defend Europe » a été
retentissante : première alerte en Egypte, blocage du bateau à Chypre,
abandon du projet d’escale en Crète, manifestations en Sicile, nouvel
abandon en Tunisie, panne au large de la Libye et, enfin, capitulation
au large de Malte suivie de la fuite des chefs identitaires européens.

Quelques mois après cet échec total, Defend Europe contre-attaque en
Justice pour se venger.

Les chefs identitaires allemand, français et italien de Defend Europe
poursuivent Yannis Youlountas, seul membre visible du réseau
antifasciste Defend Mediterranea, opposé à l’action de Defend Europe,
pour « diffamation » et « injures publiques », principalement pour
l’utilisation du mot « nazi » dans plusieurs communiqués tels que : «
Les nazillons toujours coincés sur leur bateau », « La croisière nazie
s’amuse », « Un navire d’aide aux migrants envoyé au secours des
nazillons en panne » ou encore « Décidément, le bateau nazi au pavillon
mongol nous fait beaucoup rire ».

Ils poursuivent également Jean-Jacques Rue, journaliste satirique et ami
de Yannis, pour avoir partagé et commenté, avec beaucoup de colère, de
verve et non sans humour, l’une des publications de ce dernier.

Ils leur demandent à tous les deux des sommes colossales (plusieurs
dizaines de milliers d’euros chacun) non seulement dans le but de gagner
beaucoup d’argent, mais aussi de mettre en grandes difficultés ces deux
militants aux revenus modestes. Jean-Jacques Rue risque même jusqu’à 3
ans de prison pour un soi-disant « appel au meurtre », alors que c’est,
au contraire, le fait de vouloir gêner les actions de sauvetage en mer
qui est à l’évidence une mise en danger de la vie d’autrui.

Le procès aura lieu le mardi 27 mars 2018 à 13h30 au Tribunal
correctionnel de Nice (Palais de Justice).

Nous vous invitons à venir soutenir et rencontrer Yannis Youlountas et
Jean-Jacques Rue durant trois moments de discussion, de partage, de
convergence de luttes et de solidarité par-delà les frontières :

LUNDI 26 MARS À ANTIBES au cinéma Le Casino (av. du 24 août)
18h30 Projection de Sur la route d’Exarcheia, récit d’un convoi
solidaire en Utopie de Eloïse Lebourg / 19h30 Rencontre avec Yannis
Youlountas et Jean-Jacques Rue / 20h30 Projection de L’Amour et la
Révolution de Yannis Youlountas / 21h50 repas

MARDI 27 MARS À NICE devant le Palais de Justice
A partir de 13h00 RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN FACE A LA XENOPHOBIE (avant et pendant le procès de Yannis et Jean-Jacques)

MARDI 27 MARS À NICE à la salle de FSGT (27, rue Smollet)
Accueil et rencontre, dès la fin du procès / 19h30 Projection de Sur la
route d’Exarcheia, récit d’un convoi solidaire en Utopie de Eloïse
Lebourg / 20h30 débat « Construction de la solidarité par-delà les
frontières », puis repas partagé et musique !
Poursuivis par les identitaires de defend europe

Nouvelle attaque à Radio Canut

fédération anarchiste25 #antifasciste

Nouvelle attaque à Radio Canut et menaces de mort contre deux animateurs

 

Radio Canut a été attaqué ce samedi 16 décembre 2017 vers 23h, durant l’émission
“Berbères sans frontières”, un an jour pour jour après le caillassage de notre
vitrine. Des fumigènes ont été jetés à l'intérieur des locaux par 2 individus non
identifiés qui ont pris la fuite et proféré des menaces de morts au téléphone par
la suite. Ce n’est pas la première fois que nos locaux sont visés cette année mais
un nouveau palier dans la violence et l’intimidation semble avoir été franchi.
Cette fois-ci, c’est une de nos émissions politiques, très écoutée par les
militants kabyles dans le monde entier, qui promeut l’identité berbère et critique
les pouvoirs en place et tous les fascismes qui a été directement visée.

Toute la radio condamne fermement cette attaque et apporte son soutien indéfectible
à l’émission “Berbères sans frontières” et aux animateurs Ali Belkadi et Dalil
Makhloufi. S’en prendre à une émission de Radio Canut, c’est attaquer la radio dans
son ensemble, ses valeurs anti-autoritaires et ses combats politiques contre
l’oppression des peuples et des minorités. Personne ne pourra nous dicter notre
ligne de conduite ni restreindre notre liberté d’expression. Depuis plus de 40 ans,
Radio Canut est et restera une radio libre et rebelle.
Nouvelle attaque à Radio Canut

Attaque fasciste à Chambéry

fédération anarchiste25 #antifasciste
Communiqué sur l'attaque fasciste lors de la soirée de rentrée libertaire

Publié le 21 Octobre 2017 (Mis à jour le :21-10-2017)

 

Communiqué (a chaud) sur l'attaque fasciste sur la soirée de rentrée de la Fédération anarchiste à Chambéry ce vendredi 20 octobre ! Par les gens présents à cette soirée. A diffuser largement !

 

Vendredi 20 octobre au soir se déroulait la soirée de rentrée du groupe de Chambéry de la Fédération Anarchiste dans le bar "Chez Gigi". Un peu de monde, bonne ambiance conviviale et familiale (des enfants étaient présents) sur les airs de rebetiko du groupe Tzimalia.

Vers 21h15, entre 10 et 15 fachos sont venus attaquer la soirée (seul truc qu’ils savent faire), pour celleux qui auraient encore un doute, oui, ils étaient là pour la provocation, l’affrontement et l’instauration d’un climat de peur et de violence.
Néanmoins, une belle réaction collective et spontanée a mis en déroute les nazillons ! De notre côté, tout le monde va bien malgré 2 passages à l’hôpital.

Finalement le concert a pu reprendre son cours, ils n’auront pas réussi à gâcher cette soirée ! 

A Chambéry, les fascistes ne se permettaient pas ce genre de choses jusqu’à présent. Cet évènement montre la nécessité urgente de s’unir contre le fascisme et les fascistes, à organiser notre autodéfense collectivement et à leur barrer la route où qu’ils soient ! En sommes, à prendre au sérieux la question de l’antifascisme !

Surtout que ce n’est pas que la Fédération anarchiste qui est touchée par cet évènement mais l’ensemble des personnes présentes : libertaires, milieux militants, amateurs-trices de musique, habitué-es du lieu, simple curieux-ses …

Il va de soi que cette attaque ne remet en rien en cause notre engagement politique, que nous continuerons à faire nos actions et nos évènements en défendant nos valeurs de solidarité et de liberté !

Pour les personnes qui étaient présentes à cette soirée et qui souhaiteraient en parler à froid, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous vous invitons également à diffuser ce communiqué le plus largement possible et à nous communiquer toutes images que vous auriez prise.

En tout cas, merci à toutes les personnes présentes et merci aux zicos de Tzimalia d’avoir assuré la soirée :)

 

 

Signé : les gens présents à cette soirée.

Attaque fasciste à Chambéry

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 > >>
RSS Contact