Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
federation anarchiste 25.over-blog.com
Site d'informations anarchistes de Besançon et d'ailleurs.

international

Ukraine actualités

fédération anarchiste25 #international

Ci-joint la traduction d’un texte des compagnons anarcho-syndicalistes de la KRAS

(La Confédération révolutionnaire des anarcho-syndicalistes est la section russe de l'AIT).

Ukraine actualités

Ukraine actualités

fédération anarchiste25 #international

Ukraine actualités

 

Article évolutif dans le Monde libertaire grâce à des apports réguliers.
Où l'on voit des actions aux quatre coins du monde.

https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6281

Ukraine actualitésUkraine actualités

Russie

fédération anarchiste25 #international

Déclaration de Militants Anarchistes [Боец Анархист], un collectif Russe

 « Combattant anarchiste ».

 

Notre position sur les événements qui se déroulent en Ukraine est clairement évidente dans nos articles précédents. Cependant, nous avons jugé nécessaire de l’exprimer explicitement, afin que quelque chose ne soit pas laissé de côté.

Nous, le collectif d’Anarchist Fighter, ne sommes en aucun cas des fans de l’État ukrainien. Nous l’avons critiqué à plusieurs reprises et soutenu l’opposition à celui-ci dans le passé, et nous avons également été la cause de la répression à grande échelle contre l’opérateur VirtualSim, faite par les services de sécurité ukrainiens dans le but de nous combattre.

Et nous reviendrons certainement à cette politique à l’avenir, lorsque la menace de conquête russe aura diminué. Tous les États sont des camps de concentration.

Mais ce qui se passe actuellement en Ukraine va au-delà de cette simple formule et du principe selon lequel chaque anarchiste devrait se battre pour la défaite de son pays dans la guerre.

Parce qu’il ne s’agit pas simplement d’une guerre entre deux pouvoirs à peu près égaux sur la redistribution des sphères d’influence du capital, dans laquelle on pourrait appliquer l’axiome d’Eskobar.

Ce qui se passe actuellement en Ukraine est un acte d’agression impérialiste : une agression qui, si elle réussit, conduira à un déclin de la liberté partout – en Ukraine, en Russie et peut-être aussi dans d’autres pays. Et cela augmentera également la probabilité que la guerre se poursuive et dégénère en une guerre mondiale.

La raison pour laquelle c’est le cas en Ukraine est évidente, en ce qui nous concerne. Mais en Russie, une petite guerre victorieuse (ainsi que des sanctions extérieures) donnera au régime ce qui lui manque actuellement. Cela leur donnera carte blanche pour toute action, en raison de la recrudescence patriotique qui aura lieu parmi une partie de la population. Et ils pourront imputer tous les problèmes économiques aux sanctions et à la guerre.

La défaite de la Russie, dans la situation actuelle, augmentera la probabilité que les gens se réveillent, de la même manière que cela s’est produit en 1905 [lorsque la défaite militaire de la Russie par le Japon a conduit à un soulèvement en Russie], ou en 1917 [lorsque les problèmes de la Russie dans la Première Guerre mondiale ont conduit à la Révolution russe] – ouvrant les yeux sur ce qui se passe dans le pays.

Quant à l’Ukraine, sa victoire ouvrira également la voie au renforcement de la démocratie de base – après tout, si elle est réalisée, ce ne sera que par l’auto-organisation populaire, l’assistance mutuelle et la résistance collective. Ceux-ci devraient être la réponse aux défis que la guerre lance à la société.

En outre, les structures créées pour cette auto-organisation de base n’iront nulle part une fois la guerre terminée.

Bien sûr, la victoire ne résoudra pas les problèmes de la société ukrainienne – ils devront être résolus en profitant des opportunités qui s’ouvriront pour la consolidation de la société dans l’instabilité du régime qui vient après de tels bouleversements. Cependant, la défaite ne réussira pas seulement à les résoudre, elle les exacerbera plusieurs fois.

Bien que toutes ces raisons soient toutes des raisons importantes pour notre décision de soutenir l’Ukraine dans ce conflit, appelons-les des raisons géopolitiques. Mais ce ne sont même pas les raisons principales. Les raisons les plus importantes sont des raisons morales internes : parce que la simple vérité est que la Russie est l’agresseur, qu’elle poursuit une politique ouvertement fasciste. Cela appelle la paix de guerre. La Russie ment et tue.

En raison de ses actions agressives, des gens meurent et souffrent des deux côtés du conflit. Oui, même ces soldats qui sont maintenant conduits dans le hachoir à viande de la guerre (sans compter ces bâtards pour qui « la guerre est mère nature », qui, à notre avis, ne sont guère des gens du tout). Et cela continuera jusqu’à ce qu’il soit arrêté.

Par conséquent, nous exhortons tous ceux qui lisent ceci, qui ne sont pas insensibles, à faire preuve de solidarité avec le peuple ukrainien (pas l’État!!!) et à soutenir leur lutte pour la liberté contre la tyrannie de Poutine.

Il nous incombe de vivre dans les temps historiques. Faisons de cette page de l’histoire non pas une page honteuse, mais une page dont nous pouvons être fiers.

Liberté aux peuples du monde ! Paix au peuple ukrainien ! Non à l’agression de Poutine ! Non à la guerre !

 

 

Russie

Biélorussie

fédération anarchiste25 #fédération anarchiste, #international

Des nouvelles (peu réjouissantes globalement) de Biélorussie en pj

 

Biélorussie

Communiqué de la FA

fédération anarchiste25 #fédération anarchiste, #international

Voici en pj le communiqué de la Fédération Anarchiste suite à la révolte au Kazakhstan.

Communiqué de la FA

Kazakhstan

fédération anarchiste25 #info, #international

Un texte assez intéressant écrit par les camarades anarcho-communiste russe sur ce qu'il se passe au Kazakhstan, un évènement qui fait écho avec ce qu'il y a eu en France avec les GJ...bref solidarité totale.
http://organisemagazine.org.uk/2022/01/06/hands-off-kazakhstan-international/?fbclid=IwAR2ktxSn3Ro3xAJ1L8Myh6RTg0n7pTT923ZVuh7Qz0FuAo8KNdqzUgOBPfE

Le 2 janvier 2022, des manifestations de masse ont éclaté au Kazakhstan en réaction à la hausse du coût de la vie. Sans direction centralisée, posture politique de parti ou pression géopolitique extérieure, les manifestations ont éclaté en un mouvement véritablement populaire et spontané aux proportions révolutionnaires. Le nouvel empire russe de Poutine a réagi de manière prévisible, effectuant une invasion de son voisin d'Asie centrale pour réprimer le peuple kazakh.

Voici deux déclarations du groupe anarcho-communiste russe Autonomous Action , aux côtés des manifestants contre le coup impérialiste.

Première déclaration :
Les manifestations au Kazakhstan, qui ont dégénéré en affrontements de rue avec la police, ont commencé en raison d'une forte hausse des prix du gaz liquéfié, qui n'est pas seulement un moyen de chauffage, mais aussi du carburant pour les voitures (de 70 à 120 tenge le litre), ce qui entraînerait une augmentation des prix de tous les produits. Les habitants de Zhanaozen ont été les premiers à descendre dans la rue, leur protestation a commencé le 2 janvier, mais s'est rapidement étendue à d'autres grandes villes.

Les manifestants s'indignent du fait que dans le pays, qui est l'un des plus gros fournisseurs de gaz à l'exportation, il soit devenu déficitaire : « Le gaz que nous produisons ne nous est plus disponible ! Les exigences économiques se sont rapidement transformées en exigences politiques.

Des affrontements ont commencé avec la police. La police a tiré sur les gens avec des grenades assourdissantes, en réponse, ils ont attaqué des voitures de police et les ont détruites à l'aide de moyens improvisés. Les autorités ont clairement sous-estimé la force de la fureur de la rue et la capacité de s'auto-organiser. Des témoins oculaires notent l'absence de leaders clairs et la manifestation collective des manifestants. Les ressources pro-gouvernementales russes, comme d'habitude, blâment les machinations du département d'État et les provocateurs. Il est trop tôt pour dire comment cette nuit se terminera maintenant, mais il est clair que les gens sont poussés au désespoir.

Maintenant, dans certaines villes du Kazakhstan, l'Internet mobile est désactivé, dans d'autres, les principales messageries instantanées sont bloquées. L'état d'urgence a été déclaré à Alma-Ata et dans l'oblast de Mangistau.

Deuxième déclaration :
Les élites kazakhes tentent à tout prix de rester au pouvoir. Alors que la police et l'armée commençaient à se ranger du côté des rebelles, le président Tokayev a eu recours au dernier argument de tous les autoritaires : demander de l'aide au voisin dictateur. Formellement, il s'agit d'un appel à l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC), mais en fait c'est un appel à l'aide au Kremlin : à part la Russie et le Kazakhstan, il n'y a tout simplement aucun autre État dans l'OTSC avec une armée assez forte pour être envoyés pour réprimer un soulèvement dans un pays voisin... Ni le Tadjikistan, ni le Kirghizistan, ni l'Arménie, ni la Biélorussie n'enverront certainement leurs soldats au Kazakhstan. Tokayev espère clairement que les troupes de Poutine le sauveront de ses propres citoyens insurgés.

Il semble que pour les Kazakhs cela devrait signifier la perte définitive de toute légitimité par les Tokaïev. Un président qui qualifie son propre peuple de « gangs terroristes » est un coup bas, même selon les normes des « républiques » autoritaires post-soviétiques.

Mais qu'est-ce que cela signifie pour le peuple russe ? Le CSTO a formellement accepté la « demande » de Tokayev ; Les aérodromes militaires russes se préparent à envoyer un "contingent temporaire" au Kazakhstan. En fait, il s'agit d'une invasion forcée d'un autre pays du côté du gouvernement qui a perdu la confiance du peuple. Cela signifiera une reproduction sans fin du scénario « La Russie est une prison des peuples » et sera comparable à la répression des révolutions hongroises en 1848 et 1956, avec les chars dans les rues de Prague en 1968 et avec l'invasion de Afghanistan en 1979.

Maintenant, il est important d'empêcher cela, ou du moins de montrer au monde que tout le monde en Russie n'est pas d'accord avec un acte aussi honteux. Une pétition a été lancée contre l'introduction de troupes au Kazakhstan, mais, bien sûr, il est peu probable que ces signatures soient très importantes pour Poutine. Néanmoins, il s'agit au moins d'une sorte d'action, et nous vous exhortons à signer cette pétition.

De plus, il est important d'établir des contacts avec la diaspora kazakhe dans vos villes et, si possible, de vous rendre dans les ambassades et consulats du Kazakhstan pour faire valoir votre position. Le peuple kazakh peut et doit décider de son sort en toute indépendance, sans « l'aide » de soldats étrangers.

Pas de guerre !

Autonomous Action

Première déclaration : https://avtonom.org/news/kazahstan-vyshel-na-ulicy-policiya-bezhit
Deuxième déclaration : https://avtonom.org/news/protiv-vvoda-v-kazahstan-voysk-stran-chlenov -odkb


Nous vous demanderons également de lire les articles d'autres camarades, qui offrent tous deux une excellente couverture, l'histoire et la compréhension politique de la situation actuelle. Nous continuerons à développer cet article le cas échéant.

Pramen
https://pramen.io/en/2022/01/colonialism-of-the-twenty-first-century/
CrimthInc
https://crimethinc.com/2022/01/06/the-uprising-in-kazakhstan- an-interview-and-évaluation

Médias connexes La
police d'Akobi - Kazakstan occidental annonce qu'elle n'agira plus contre les manifestants.
https://vm.tiktok.com/ZM8o8ymBb/

Le LiveUAmap suit la situation en cours : https://centralasia.liveuamap.com/ Ils ont également un fil Twitter ici : https://twitter.com/Liveuamap/status/1478303987921305601

Compte Twitter Bad Immigrant a suivi événements avec un éventail de séquences et de médias.

Et voici le témoignage d' Abdujalil Abdurasulov journaliste de la BBC qui est actuellement le seul journaliste de langue anglaise connu sur le terrain (à l'heure actuelle le 06/01) au Kazakhstan.

Notre solidarité va à la classe ouvrière du Kazakstan alors qu'elle prend position contre l'injustice et l'étranglement de leur gouvernement et la menace imminente de l'État russe.

 

Anarchistes afghans

fédération anarchiste25 #international

Texte d'anarchistes afghans qui ont un besoin urgent de quitter le pays.

https://asranarshism.com/donation/

Vous pouvez également faire un don si vous le souhaitez, mais le plus important concerne l'aide à l'exil.

 

Les anarchistes afghans doivent quitter l’Afghanistan au plus vite !

Les Talibans sont sur le point d’établir leur gouvernement en Afghanistan. Les gouvernement les plus puissants du monde n’ont pas empêché ou entravé le projet des Talibans. Malheureusement, le peuple afghan a de nouveau plongé dans les mains des Talibans, et des atrocités inimaginables peuvent se produire.

Des témoins oculaires de plusieurs villes qui sont tombées aux mains des Talibans ont dit que ces derniers essayaient d’identifier les personnes critiques et les opposant.es à leurs croyances politiques et religieuses. Ils assassinent des écrivain.es, poètes, journalistes, et autres activistes sociaux ou les emmène dans des endroits inconnus.

La montée au pouvoir des Talibans en Afghanistan, avec des idées religieuses réactionnaires et leur histoire sanglante, et l’imposition d’un autre gouvernement théocratique sur le peuple de cette région est contraire à la lutte du peuple pour la liberté en Afghanistan.

Le peuple a pris les armes contre les Talibans pour se défendre et éviter de vivre un cauchemar comme un État islamique fondamentaliste. Pourtant, à chaque fois, ils ont été confrontés à la défaite et à la trahison du gouvernement Afghan. Leur lutte a été constamment réprimée et appropriée par les gouvernements et les partis politiques à vision à court terme. D’après les dernières informations, les Talibans sont entrés dans Kaboul et veulent prendre l’Afghanistan.

En premier lieu, un tel gouvernement risque de s’occuper des intellectuels et de la jeune génération qui ne partagent pas les idées réactionnaires des Talibans. Nous avons peur que nos camarades et autres afghan.e se battant pour la liberté se fassent massacrer devant nos yeux, comme c’est arrivé au début du régime islamique en Iran. Le monde a regardé les yeux grands ouverts la tuerie de l’opposition par la République Islamique.

Les Talibans ont proclamé que l’Iran et la Russie sont d’accord avec l’instauration d’un État Islamique en Afghanistan. L’Iran a accueilli une délégation des haut gradés talibans le 7 juillet, et les Talibans ont capturés plusieurs territoires à la frontière de l’Iran et de l’Afghanistan le 9 juillet sans accrocs avec les forces iraniennes. Malgré la crise actuelle, les pays accueillant les réfugiés afghan n’ont pas arrêtés les processus d’expulsions. L’Allemagne à elle seule a renvoyé 27 réfugié.es afghans en Afghanistan le 7 juillet. Les gouvernements du monde entier semblent déterminés à laisser souffrir le peuple afghan sous le régime Taliban et en être esclave, afin de poursuivre leurs propres objectifs impérialistes et capitalistes. Donc il n’y a aucun doute qu’en arrivant au pouvoir, les Talibans vont arrêter et exécuter de nombreux.ses activistes.

L’Anarchisme en Afghanistan est jeune, et nos forces faibles. Cependant, nous poursuivons différentes voies pour résister à l’avancée des Talibans parce qu’il y a une petite capacité révolutionnaire pour une société libre, autonome et démocratique en Afghanistan qui doit être défendue. Malheureusement, des plans globaux et inhumains ont été déterminés précisément pour contrer toute forme efficace d’activité en ce sens.

Plusieurs de nos camarades anarchistes en Afghanistan sont même préparé.es pour une immigration clandestine mais les routes sont bloquées et ils ne peuvent échappé.es à la crise. Maintenant que tout est perdu et que les Talibans sont aux portes du pouvoir, le danger de mort pour les anarchistes a atteint son paroxysme.

Maintenant, notre et leurs derniers efforts doivent être coordonnés afin de leur trouver un moyen de partir. C’est possible soit par un soutien financier afin qu’ils puissent s’échapper dans un pays étranger voisin légalement ou illégalement, soit à travers une aide internationale formelle ou informelle afin d’obtenir l’asile dans un pays sûre, si possible.

Les camarades anarchistes en dehors d’Afghanistan peuvent aussi envoyer des invitations d’immigration à nos camarades, à condition que les ambassades en question puissent encore fonctionner avant que les Talibans instaurent complètement leur gouvernement et mettent en place leurs propres services de sécurité et de renseignement.

Un autre point qu’après plus 40 ans de guerre en Afghanistan, et notamment la guerre récente des Talibans, beaucoup de personnes ont besoin d’un soutien financier parce qu’elles ont été déplacées ou ont perdues leur travail à cause de la guerre et de cette situation agitée ; l’aide financière est donc nécessaire et efficace.

Anarchistes afghans

Appel à actions en soutien au soulèvement biélorusse.

fédération anarchiste25 #international

Appel pour une semaine de solidarité avec le soulèvement biélorusse du 8 au 15 août

En PJ la traduction d'un appel à actions en soutien au soulèvement
biélorusse.

Appel à actions en soutien au soulèvement biélorusse.

Bienvenue aux zapatistes ! 

fédération anarchiste25 #international

« Bienvenue aux zapatistes ! » (Raoul Vaneigem)

C’est à titre personnel que je souhaite à la délégation zapatiste un heureux périple dans les régions qu’elle va parcourir.

Ces contrées, rien à première vue ne les distingue du reste du monde puisque – nul ne l’ignore – la vieille Europe a été la source empoisonnée qui a propagé à la terre entière sa pollution et ses techniques d’oppression.

Rien ! Si ce n’est que ni la répression ni l’obscurantisme n’ont réussi à étouffer les révoltes sans cesse renaissantes. Tout au long de l’histoire le cœur d’une irrépressible volonté de vivre a battu au rythme de l’humain.

Compagnes et compagnons zapatistes, vous reconnaîtrez sans peine celles et ceux qui viennent à votre rencontre et vous saluent du fond du passé : les hommes et les femmes des XIIe et XIIIe siècles en lutte pour l’émancipation des Communes et pour la liberté naissante ; les philosophes de la Renaissance et des Lumières ; les insurgés et les insurgées de la Révolution française, de la Commune de Paris, de Cronstadt, des collectivités libertaires, qui furent le noyau radical de la révolution espagnole.

Je n’adhère à aucun parti, à aucune faction, à aucune secte, à aucune tendance ni mouvement. Je ne me rallie à aucun drapeau, à aucun étendard ni sigle qui en tienne lieu.

La seule importance que je m’attribue est d’avoir fait de ma vie une lutte incessante pour que mon émancipation soit inséparablement celle de toutes et de tous. Si maladroite que soit la danse de la vie, elle fertilise la terre.

L’émergence du mouvement zapatiste, l’apparition des Gilets jaunes en France, la guerre menée par les Kurdes du Rojava ont suscité des vagues d’insurrections ; elles bouleversent une planète que l’on croyait tétanisée par les morsures du capitalisme. N’est-ce pas de nature à fortifier la confiance en la poésie faite par tous, par toutes et par chacun ? Cette poésie-là est celle d’individus qui se libèrent de l’individualisme et misent sur l’entraide pour bannir le calcul égoïste et la servitude volontaire, qui en est l’immondice.

Compagnes et compagnons, votre pacifique invasion insuffle l’air frais du vivant à une société confinée par la mort.


La suite sur l’excellent site:

http://acontretemps.org/spip.php?article853

Bienvenue aux zapatistes ! 

En Grèce et en Turquie, contre la guerre et la compétition entre les États

fédération anarchiste25 #fédération anarchiste, #international
En Grèce et en Turquie, contre la guerre et la compétition entre les États

 

Déclaration commune contre la guerre, du DAF (Devrimci Anarşist Faaliyet/Azione Anarchica Rivoluzionaria) actif en Turquie et de l’APO (Αναρχική Πολιτική Οργάνωση/Organizzazione Anarchica Politica) active en Grèce, deux composantes de l’Internationale des Fédérations Anarchistes, dont font aussi partie entre autres la FAI, et la FA.

 

En Grèce et en Turquie, la compétition entre les États.

La solidarité internationaliste et de classes est la force des peuples.

Les pouvoirs politiques et économiques sont en train de mener une attaque globale sans précédent contre les peuples de la périphérie du capitalisme à travers des guerres, des opérations militaires, le renversement de régimes pour les remplacer par de nouveaux, dans le but de contrôler et d’exploiter tout ce qui vit et existe, toutes les communautés. Ce processus qui condamne des millions de personnes à la misère, à l’appauvrissement, à la maladie, et à l’exil, c’est ce qui rend possible l’accumulation des richesses dans les mains des élites économiques mondiales et la redistribution des équilibres géopolitiques des pouvoirs mondiaux entre pouvoirs globaux, régionaux, et locaux, dans un contexte de compétitions inter-étatiques.

Dans le cadre de ce processus final de compétition entre états, entre la Grèce et la Turquie est en train de s’intensifier un affrontement et les préparatifs d’une guerre s’accélèrent.

Le but est d’établir la Zone Économique Exclusive pour l’exploitation des ressources énergétiques et le contrôle des routes du marché des énergies dans la mer Égée et dans la Méditerranée orientale.

En réalité il s’agit d’une reprise d’un affrontement qui ne date pas d’hier, et a connu divers niveaux conflictuels dans le cours du temps, et qui a pour but de servir les intérêts des patrons de la Grèce, de la Turquie, et des grandes compagnies d’extraction multinationales, et de partager le contrôle et l’exploitation de toute la région entre les organismes inter-étatiques qui exercent par ce biais leur compétition. La raison pour laquelle les pouvoirs capitalistes mondiaux, comme les USA, la France et les organismes militaires inter-étatiques, comme l’OTAN, apparaissent dans ce conflit à travers leurs efforts pour maintenir le plus important pouvoir militaire dans cette région hautement stratégique de la Méditerranée sud-orientale, vise à atteindre un équilibre des marchés de l’énergie plus avantageux par rapport à ce qu’il est actuellement.

Pour la Grèce sa participation active dans ce conflit à travers le déploiement des moyens guerriers dans la mer Égée marque la réaffirmation de son engagement auprès de l’UE et de l’OTAN, et de son rôle de gendarme pour leur compte sur toute la région. C’est la signification de la coopération politique militaire et énergétique avec l’Égypte, Chypre et Israël.

Pour la Turquie, l’implication sans équivoque dans les compétitions régionales – depuis l’invasion militaire et du contrôle du Rojava, jusqu’à la conclusion de l’accord entre la Turquie et le Gouvernement Libyen de Réconciliation Nationale, et le déplacement de sa flotte de guerre en Méditerranée – sont des manœuvres tactiques de grande importance dans le contexte de sa propre stratégie pour s’affirmer comme un puissant acteur régional dans les compétitions capitalistes au niveau mondial.

La durcissement du conflit dans la Méditerranée orientale offre à tous les états la possibilité de remettre à l’ordre du jour la question de Chypre, qui est un autre argument de contestation. F-16 et croiseurs se précipitent autour de Chypre ; et cela signifie que les peuples chypriotes sont exposés à l’agression des États.

Aussi bien l’État grec que l’État turc sont en train de promouvoir le nationalisme, l’intolérance et la rhétorique de la haine dans le contexte de leur croissante compétition. Leur objectif est d’imposer la peur au sein de leur société pour convaincre leur majorité sociale, qui est pillée et barbarement exploitée par l’État et les patrons, qui ont des intérêts communs avec les élites politiques et économiques qui la gouvernent.

Quant à nous, en tant qu’anarchistes des deux rives de la mer Égée, nous sommes bien conscients que la perspective d’une société de guerre, de misère et appauvrissement, de croissance du nationalisme et de fascisation sociale sera dévastatrice pour l’humanité. Nous sommes convaincus que la solidarité internationaliste et de classes entre les peuples, la contre-attaque organisée des classes exploitées et le renversement de l’ordre étatique et capitaliste au niveau global peut permettre les conditions nécessaires pour la création d’une société de liberté, d’égalité, de paix et de justice, sans exploitation, guerre et compétitions qui créent la confusion.

Relançons la lutte pour la Révolution Sociale, pour l’Anarchisme et le Communisme libertaire !

 

Devrimci Anarşist Faaliyet [Revolutionary Anarchist Action/Turkey] : https://anarsistfaaliyet.org/

Αναρχική Πολιτική Οργάνωση – Ομοσπονδία Συλλογικοτήτων [Anarchist Political Organization – Federation of Collectives/Greece] : http://apo.squhttps://umanitanova.org/?p=12753athost.c

 

traduit de Umanità Nova qui l’a publié le 8 septembre sur son site : https://umanitanova.org/?p=12753

 

En Grèce et en Turquie, contre la guerre et la compétition entre les États

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 > >>
RSS Contact