Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
federation anarchiste 25.over-blog.com
Site d'informations anarchistes de Besançon et d'ailleurs.

international

En Grèce et en Turquie, contre la guerre et la compétition entre les États

fédération anarchiste25 #fédération anarchiste, #international
En Grèce et en Turquie, contre la guerre et la compétition entre les États

 

Déclaration commune contre la guerre, du DAF (Devrimci Anarşist Faaliyet/Azione Anarchica Rivoluzionaria) actif en Turquie et de l’APO (Αναρχική Πολιτική Οργάνωση/Organizzazione Anarchica Politica) active en Grèce, deux composantes de l’Internationale des Fédérations Anarchistes, dont font aussi partie entre autres la FAI, et la FA.

 

En Grèce et en Turquie, la compétition entre les États.

La solidarité internationaliste et de classes est la force des peuples.

Les pouvoirs politiques et économiques sont en train de mener une attaque globale sans précédent contre les peuples de la périphérie du capitalisme à travers des guerres, des opérations militaires, le renversement de régimes pour les remplacer par de nouveaux, dans le but de contrôler et d’exploiter tout ce qui vit et existe, toutes les communautés. Ce processus qui condamne des millions de personnes à la misère, à l’appauvrissement, à la maladie, et à l’exil, c’est ce qui rend possible l’accumulation des richesses dans les mains des élites économiques mondiales et la redistribution des équilibres géopolitiques des pouvoirs mondiaux entre pouvoirs globaux, régionaux, et locaux, dans un contexte de compétitions inter-étatiques.

Dans le cadre de ce processus final de compétition entre états, entre la Grèce et la Turquie est en train de s’intensifier un affrontement et les préparatifs d’une guerre s’accélèrent.

Le but est d’établir la Zone Économique Exclusive pour l’exploitation des ressources énergétiques et le contrôle des routes du marché des énergies dans la mer Égée et dans la Méditerranée orientale.

En réalité il s’agit d’une reprise d’un affrontement qui ne date pas d’hier, et a connu divers niveaux conflictuels dans le cours du temps, et qui a pour but de servir les intérêts des patrons de la Grèce, de la Turquie, et des grandes compagnies d’extraction multinationales, et de partager le contrôle et l’exploitation de toute la région entre les organismes inter-étatiques qui exercent par ce biais leur compétition. La raison pour laquelle les pouvoirs capitalistes mondiaux, comme les USA, la France et les organismes militaires inter-étatiques, comme l’OTAN, apparaissent dans ce conflit à travers leurs efforts pour maintenir le plus important pouvoir militaire dans cette région hautement stratégique de la Méditerranée sud-orientale, vise à atteindre un équilibre des marchés de l’énergie plus avantageux par rapport à ce qu’il est actuellement.

Pour la Grèce sa participation active dans ce conflit à travers le déploiement des moyens guerriers dans la mer Égée marque la réaffirmation de son engagement auprès de l’UE et de l’OTAN, et de son rôle de gendarme pour leur compte sur toute la région. C’est la signification de la coopération politique militaire et énergétique avec l’Égypte, Chypre et Israël.

Pour la Turquie, l’implication sans équivoque dans les compétitions régionales – depuis l’invasion militaire et du contrôle du Rojava, jusqu’à la conclusion de l’accord entre la Turquie et le Gouvernement Libyen de Réconciliation Nationale, et le déplacement de sa flotte de guerre en Méditerranée – sont des manœuvres tactiques de grande importance dans le contexte de sa propre stratégie pour s’affirmer comme un puissant acteur régional dans les compétitions capitalistes au niveau mondial.

La durcissement du conflit dans la Méditerranée orientale offre à tous les états la possibilité de remettre à l’ordre du jour la question de Chypre, qui est un autre argument de contestation. F-16 et croiseurs se précipitent autour de Chypre ; et cela signifie que les peuples chypriotes sont exposés à l’agression des États.

Aussi bien l’État grec que l’État turc sont en train de promouvoir le nationalisme, l’intolérance et la rhétorique de la haine dans le contexte de leur croissante compétition. Leur objectif est d’imposer la peur au sein de leur société pour convaincre leur majorité sociale, qui est pillée et barbarement exploitée par l’État et les patrons, qui ont des intérêts communs avec les élites politiques et économiques qui la gouvernent.

Quant à nous, en tant qu’anarchistes des deux rives de la mer Égée, nous sommes bien conscients que la perspective d’une société de guerre, de misère et appauvrissement, de croissance du nationalisme et de fascisation sociale sera dévastatrice pour l’humanité. Nous sommes convaincus que la solidarité internationaliste et de classes entre les peuples, la contre-attaque organisée des classes exploitées et le renversement de l’ordre étatique et capitaliste au niveau global peut permettre les conditions nécessaires pour la création d’une société de liberté, d’égalité, de paix et de justice, sans exploitation, guerre et compétitions qui créent la confusion.

Relançons la lutte pour la Révolution Sociale, pour l’Anarchisme et le Communisme libertaire !

 

Devrimci Anarşist Faaliyet [Revolutionary Anarchist Action/Turkey] : https://anarsistfaaliyet.org/

Αναρχική Πολιτική Οργάνωση – Ομοσπονδία Συλλογικοτήτων [Anarchist Political Organization – Federation of Collectives/Greece] : http://apo.squhttps://umanitanova.org/?p=12753athost.c

 

traduit de Umanità Nova qui l’a publié le 8 septembre sur son site : https://umanitanova.org/?p=12753

 

En Grèce et en Turquie, contre la guerre et la compétition entre les États

Que se passe-t-il dans les communautés zapatistes du Mexique ?

fédération anarchiste25 #international

Dans la période actuelle, il est intéressant de connaître la réaction et les analyses des populations dans les rares zones géographiques où elles appliquent leurs propres choix et où l'État n'impose pas sa "démocrature".

Par exemple, que se passe-t-il dans les communautés zapatistes du Mexique ?

 

Pour information, ci-dessous un communiqué de l’ Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) du 16 mars 2020.

 

AU PEUPLE DU MEXIQUE,
AUX PEUPLES DU MONDE,
AU CONGRÈS NATIONAL INDIGÈNE – CONSEIL INDIGÈNE DE GOUVERNEMENT,
À LA SEXTA NATIONALE ET INTERNATIONALE,
AUX RÉSEAUX DE RÉSISTANCE ET RÉBELLION,
SŒURS, FRÈRES ET HERMANOAS,

 

COMPAÑEROS, COMPAÑERAS, COMPAÑEROAS;

NOUS VOUS INFORMONS QUE :

CONSIDÉRANT LA MENACE RÉELLE, PROUVÉE SCIENTIFIQUEMENT, POUR LA VIE HUMAINE QUE REPRÉSENTE LA CONTAGION DU COVID-19, AUSSI CONNU SOUS LE NOM DE « CORONAVIRUS» ;

CONSIDÉRANT L’IRRESPONSABILITÉ FRIVOLE/FANTAISISTE ET LE MANQUE DE SÉRIEUX DES MAUVAIS GOUVERNEMENTS ET DE LA CLASSE POLITIQUE DANS SA TOTALITÉ QUI UTILISENT UN PROBLÈME HUMANITAIRE POUR S’ATTAQUER MUTUELLEMENT, AU LIEU DE PRENDRE LES MESURES NÉCESSAIRES POUR AFFRONTER CE DANGER QUI MENACE LA VIE SANS DISTINCTION DE NATIONALITÉ, SEXE, RACE, LANGUE, CROYANCE RELIGIEUSE, MILITANTISME POLITIQUE, CONDITION SOCIALE ET HISTORIQUE ;

CONSIDÉRANT LE MANQUE D’INFORMATION VÉRIDIQUE ET APPROPRIÉE SUR L’ÉTENDUE ET LA GRAVITÉ DE LA CONTAGION, AINSI QUE L’ABSENCE D’UN VÉRITABLE PLAN POUR AFFRONTER LA MENACE ;

CONSIDÉRANT L’ENGAGEMENT ZAPATISTE DANS NOTRE LUTTE POUR LA VIE 

NOUS AVONS DÉCIDÉ DE :

PREMIÈREMENT.- DÉCRÉTER L’ALERTE ROUGE DANS NOS VILLAGES, COMMUNAUTÉS ET QUARTIERS, ET DANS TOUTES LES STRUCTURES ORGANISATIONNELLES ZAPATISTES.

DEUXIÈMEMENT.- RECOMMANDER AUX CONSEILS DE BON GOUVERNEMENT ET AUX MUNICIPALITÉS AUTONOMES REBELLES ZAPATISTES LA FERMETURE TOTALE ET IMMÉDIATE DE TOUS LES CARACOLES ET CENTRES DE RÉSISTANCE ET DE RÉBELLION.

TROISIÈMEMENT.- RECOMMANDER AUX BASES D’APPUI ET À TOUTE LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE DE SUIVRE UNE SÉRIE DE RECOMMANDATIONS ET DE MESURES D’HYGIÈNE EXTRAORDINAIRES QUI LEUR SERONT TRANSMISES DANS LES COMMUNAUTÉS, VILLAGES ET QUARTIERS ZAPATISTES.

QUATRIÈMEMENT.- FACE À L’ABSENCE DES MAUVAIS GOUVERNEMENTS, ENCOURAGER TOU.TE.SAU MEXIQUE ET DANS LE MONDE, À PRENDRE LES MESURES SANITAIRES NÉCESSAIRES QUI, SUR DES BASES SCIENTIFIQUES, LEUR PERMETTENT D’ALLER DE L’AVANT ET DE SORTIR VIVANT.E.S DE CETTE PANDÉMIE.

CINQUIÈMEMENT.- NOUS APPELONS À NE PAS ABANDONNER LA LUTTE CONTRE LA VIOLENCE FÉMINICIDE, À CONTINUER LA LUTTE EN DÉFENSE DU TERRITOIRE DE LA TERRE MÈRE, À MAINTENIR LA LUTTE POUR LES DISPARU.ES, ASSASSINÉ.ES ET ENFERMÉ.ES, ET À LEVER BIEN HAUT LE DRAPEAU DE LA LUTTE POUR L’HUMANITÉ.

SIXIÈMEMENT.- NOUS APPELONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT HUMAIN, MAIS À CHANGER TEMPORAIREMENT NOS FAÇONS DE FAIRE POUR NOUS RECONNAITRE COMPAÑERASCOMPAÑEROSCOMPAÑEROAS, SŒURS, FRÈRES, HERMANOAS.

LA PAROLE ET L’ÉCOUTE, AVEC LE CŒUR, ONT BEAUCOUP DE CHEMINS, BEAUCOUP DE MANIÈRES, BEAUCOUP DE CALENDRIERS ET BEAUCOUP DE GÉOGRAPHIES POUR SE RENCONTRER. ET CETTE LUTTE POUR LA VIE PEUT ÊTRE L’UNE D’ENTRE EUX.

C’EST TOUT. 

DEPUIS LES MONTAGNES DU SUD-EST MEXICAIN.

 

 

"Là où ceux d'en haut détruisent, ceux d'en bas reconstruisent"

"Là où ceux d'en haut détruisent, ceux d'en bas reconstruisent"

"Là où ceux d'en haut détruisent, ceux d'en bas reconstruisent"

Soheil Arabi

fédération anarchiste25 #international

Le journaliste anarchiste Soheil Arabi a réussi à faire sortir un texte de sa prison de Téhéran, dans lequel il appelle à soutenir les jeunes jetés dans les geôles du régime suite au mouvement de novembre 2019 (voir Monde libertaire de janvier 2020). Rappelons un extrait de « Tirons l’anarchiste Soheil Arabi des pattes de la théocrature iranienne ! », communiqué de la Fédération anarchiste du 1er février 2018 :

 

« Soheil Arabi est derrière les barreaux de la prison d’Evin depuis novembre 2013 pour des écrits dans ses blog et pages Facebook. Il a été ́accusé de « propagande contre l’État », « apostasie », « blasphème contre le Prophète et insulte à la sainteté́ », pour avoir publié́ des photos du soulèvement de 2009, caricaturé Khamenei, et posté des articles sur internet. Condamné à mort par la Cour criminelle de Téhéran, sa peine à été commuée en sept ans et demi d’incarcération ».

Soheil Arabi* : « Que la voix de ces jeunes soit entendue. »
Je voudrais t’accompagner, écoute ma voix camarade. La suite sur
www.monde-libertaire.fr

Soheil Arabi

DEFENDRE LE ROJAVA CONTRE L’AGRESSION MILITAIRE TURQUE

fédération anarchiste25 #international

Appel urgent à la mobilisation pour défendre le Rojava contre l’agression militaire turque

 Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4268

 

Dans le cadre des récents pourparlers entre l’AANES [note] et l’État turc, réalisés avec la médiation des États-Unis, les Forces démocratiques Syriennes (FDS) ont déployé beaucoup d’efforts pour mettre en place une paix durable.

DEFENDRE LE ROJAVA CONTRE L’AGRESSION MILITAIRE TURQUE

Par sa décision de retirer les troupes américaines du nord de la Syrie et de laisser le champ libre à la Turquie, le Président des États-Unis Donald Trump a violé l’accord négocié entre l’AANES et l’État turc. Cette région qui représente une oasis de stabilité et de coexistence en Syrie est aujourd’hui confrontée une nouvelle période de conflit sanglant.

Plus de 11 000 femmes et hommes des FDS, YPG et YPJ ont donné leur vie pour libérer cette région de Daesh, défendre les peuples de la région et leur assurer un avenir meilleur. Plus de 22 000 autres ont été blessés dans cette lutte acharnée pour protéger le monde de la brutalité de Daesh.

Une invasion de la région par les forces turques est synonyme de massacres, d’exode massif et de nettoyage ethnique.

Elle créera par ailleurs les conditions propices à la réactivation de Daesh qui redeviendra une menace grave pour le Moyen-Orient, l’Europe et le monde entier.

Par conséquent, nous appelons la communauté internationale, l’Europe et en particulier la France à prendre des mesures urgentes pour empêcher l’occupation turque et le nettoyage ethnique des Kurdes en Syrie.

Nous appelons au soutien et à la solidarité des organisations politiques, syndicales et associatives et de toutes les personnes attachées à la démocratie et aux droits humains.

Rejoignez-nous dans les mobilisations qui auront lieu cette semaine partout en France:

Paris: Samedi 12 octobre, 14h, Place de la République

Strasbourg: Mercredi 9 octobre, 18h30, devant le Conseil de l’Europe
et Samedi 12 octobre, 14h, Place Kleber

Marseille: Samedi 12 octobre, 14h, Canebière

Nantes: Samedi 12 octobre, 16h, Place du Commerce

Toulouse: Mercredi 9 octobre, 18h30, Métro Jean Jaurès

Bordeaux: Samedi 12 octobre, 14h, Place de la Bourse

Grenoble: Mercredi 9 octobre, 18h, place Félix Poulat

Lyon: Samedi 12 octobre, 15H30, place Bellecour

Les otages Alexandre Koltchenko et Oleg Sentsov ont été libérés.

fédération anarchiste25 #international

Les otages Alexandre Koltchenko et Oleg Sentsov ont été libérés.

Le combat continue pour la libération de tous les otages politiques en Russie ou ailleurs.Pensée solidaire pour Marixol, Vicenzo, Kevin ...


Le militant anarchiste, écologiste et syndicaliste ukrainien de Crimée Alexandre Koltchenko et son co-accusé le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, condamnés pour « terrorisme » à 10 ans (Koltchenko) et 20 ans (Sentsov) de « camp à régime sévère » mais en fait tous deux otages politiques de Poutine ont été libérés le samedi 7 septembre 2019.
En échange de la libération et la livraison par l’Ukraine de plusieurs espions et agents notoires des services russes ainsi que la livraison d’un témoin essentiel en cas de procès international sur l’attentat contre un avion civil néerlandais en 2014 (298 morts), ils ont été libérés ainsi que 8 autres prisonniers politiques ukrainiens, un tatar sans oublier les 24 marins ukrainiens kidnappés lors d’une opération militaire dans le détroit de Kertch le printemps dernier.
Les esprits chagrins diront que cette libération est le fruit des courbettes faites à Poutine par Macron et à l’invitation du premier par le second juste avant le G7 de Biarritz mais...

La solidarité internationale qui s’était vite exprimée qui a fait d’eux deux otages très encombrants et leur a certainement permis de tenir bon dans leur propre combat.

 

par biscotte • le 9 septembre 2019

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4217

Les otages Alexandre Koltchenko et Oleg Sentsov ont été libérés.

Alerte Exarcheia

fédération anarchiste25 #international

Alerte ! Ce que nous vous annoncions depuis un mois et demi vient de commencer ce matin, peu avant l'aube :

 

EXARCHEIA SOUS OCCUPATION POLICIÈRE !

 

Le célèbre quartier rebelle et solidaire d'Athènes est complètement encerclé par d'énormes forces de police : de nombreux bus de CRS (MAT), des jeeps de la police antiterroriste (OPKE), des voltigeurs (DIAS), des membres de la police secrète (asfalitès), ainsi qu'un hélicoptère et plusieurs drones.

 

Lieu unique en Europe pour sa forte concentration de squats et d'autres espaces autogérés, mais aussi pour sa résistance contre la répression et sa solidarité avec les précaires et migrants, Exarcheia était dans le collimateur du gouvernement de droite depuis son élection le 7 juillet. Le nouveau premier ministre Kyriakos Mitsotakis en avait fait une affaire personnelle, d'autant plus qu'il avait été raillé début août pour ne pas avoir réussi à atteint son objectif de "nettoyer Exarcheia en un mois" comme il l'avait annoncé en grandes pompes.

 

Ce matin, 4 squats ont été évacués : Spirou Trikoupi 17, Transito, Rosa de Fon et Gare. L'offensive concerne pour l'instant la partie nord-ouest du quartier, à l'exception notable du squat Notara 26, réputé mieux gardé et très important symboliquement pour le quartier en tant que premier squat historique de la "crise des réfugiés" au centre ville d'Athènes.

 

On compte pour l'instant une centaine d'arrestations, ainsi que des agressions brutales contre des personnes tentant de filmer. Seuls les médias de masse au service du pouvoir ont l'autorisation de couvrir l'événement.

 

Au total, il y a 23 squats dans Exarcheia plus 26 autres autour du quartier, soit un total de 49 concentrés sur une zone assez petite. 49 squats auxquels il faut ajouter d'autres types de lieux autogérés, dont certains en location (Espace Social Libre Nosotros, magasin gratuit Skoros, etc.) ainsi que des dizaines de logements particuliers regroupant des groupes de militant-es, souvent près des terrasses pour permettre un accès au-dessus des rues.

 

Sur les squats qui se trouvent précisément à l'intérieur d'Exarcheia, 12 sont des squats d'hébergement pour les réfugié-es et migrant-es et les 11 autres sont des squats de collectifs politiques anarchistes et antiautoritaires (même si la plupart des squats de réfugié-es sont aussi évidemment très politiques, à commencer par le Notara 26 et Spirou Trikoupi 17 avec des assemblées directes et beaucoup de liens avec le reste du mouvement social).

 

Dans les squats de Spirou Trikoupi 17 et Transito (que les valets du pouvoir sont maintenant en train de murer), plus d'une quinzaine d'enfants ont été arrachés à une existence paisible et heureuse pour être subitement envoyés dans des camps. Ces sinistres camps sont insalubres et surpeuplés, les migrant-es y sont mal nourri-es et souffrent des variations de températures, subissent des humiliations et parfois des tortures, et Mitsotakis exige de surcroît qu'ils soient tous bien fermés et, à l'avenir, complètement coupés du reste du territoire.

 

Le visage de l'Europe ne cesse de se durcir à l'instar de ce qui se passe également sur les autres continents. Cette évolution toujours plus autoritaire du capitalisme conduit à nous interroger sur ce qu'annonce l'ère actuelle : l'offensive contre les poches d'utopies couplée à l'enfermement des boucs émissaires rappelle des heures sombres de l'Histoire.

 

Le monde entier devient fasciste et la Grèce en est, une fois de plus, l'un des laboratoires.

 

Mais rien n'est fini. Septembre arrive bientôt. Les jobs saisonniers se terminent. Le mouvement social se rassemble et s'organise à nouveau. Des lieux comme le Notara 26 et le K*Vox sont sous haute surveillance. Des ripostes se préparent, ainsi que plusieurs grands événements mobilisateurs. L'automne sera chaud à Athènes.

 

Résistance !

 

Yannis Youlountas

 

https://www.youtube.com/watch?v=DBpQ262_n7U

 

PS : nous comptons sur vos communiqués, actions en direction des lieux représentant l'état grec à l'étranger, photos, vidéos et tout ce que bon vous semble. Pensez à nous les transmettre. La solidarité est notre arme. Nos luttes n'ont pas de frontières.

Vous trouverez la suite des infos comme toujours sur mon blog : http://blogyy.net

Alerte Exarcheia

Pour la libération de Miguel

fédération anarchiste25 #international

COMMUNIQUÉ POUR LA LIBÉRATION DE MIGUEL PERALTA, DÉTENU À ELOXOCHITLÁN DE FLORES MAGÓN, OAXACA

 Trois ans et deux mois après l'arrestation de notre compagnon Miguel Peralta, le lundi  9 juillet 2018, le Collectif  Los Otros Abogadoz s'est rendu au Tribunal de Première Instance de Huautla de Jiménez, Oaxaca, pour remettre les conclusions de non-culpabilité qui démontrent les nombreuses irrégularités au cours du procès suite auquel Miguel est retenu prisonnier.

 Après la non-comparution aux interrogatoires de 2 des 8 témoins de la famille Zepeda Cortés, pourtant convoqués plusieurs fois pendant plus de deux ans, une demande a été déposée le 14 décembre 2017 pour clore le dossier d'instruction la phase de présentation de preuves étant achevée.  Cette étape, préalable à la sentence, en conformité avec le Code de procédure pénale de l'État d' Oaxaca, no devait pas prendre plus d'une semaine ; le secrétaire des accords Jesús Reynaldo Canseco a pourtant mis plus de six mois pour la ratifier, montrant une fois de plus que la justice n'est ni rapide ni libre.  Et c'est la démonstration manifeste que ce Tribunal présidé par le juge Juan León Montiel, le secrétaire Jesús Reynaldo Canseco et le Parquet Porfirio Bernardino Sánchez, est au service d'une famille de caciques qui a le contrôle politique au-delà de la municipalité d'Eloxochitlán de Flores Magón.

 Après la dernière audience, c'est le juge Juan León Montiel, qui décide de la mise en liberté de notre compagnon Miguel, c'est pourquoi il est crucial que nous lui exigions de ne plus prolonger cette détention, parce qu'elle n'a aucun fondement juridique, c'est une appartenance politique qui est retenue contre lui et les 7 autres prisonniers  d'Eloxochitlán.

 Nous lançons donc un appel à des lettres au juge exigeant qu'il ne retarde pas la sentence et qu'il dicte bien entendu la liberté. Nous vous demandons de les envoyer à  l'adresse solidaridadelox@gmail.com pour qu'elles puissent être envoyées au tribunal avant la dernière audience, date où le juge tiendra le procès pour clos et débutera la phase de rendu de la sentence.  Elles seront reçues jusqu'u 21 juillet. 

Nous vous engageons de même à vous tenir au courant de la situation et de continuer à exiger la liberté de Miguel et des prisonniers d'Eloxochitlán.

La solidarité ne doit pas être un vain mot. À bas les murs des prisons ! n

Parents et ami.e.s des prisonniers d' Eloxochitlán de Flores Magón

Los Otros Abogodoz

11 de julio de 2018.

Voici qui est Miguel Peralta :  https://liberonsles.wordpress.com/eloxochitlan-de-flores-magon/page1image3689152.png 

Pour la libération de Miguel

Biélorussie

fédération anarchiste25 #international

Texte ci dessous traduit, source : ABC Belarus :
https://abc-belarus.org/?p=11689&lang=en

Merci à "juste une étincelle noire" Lyon

"La police politique armée attaque une réunion anarchiste informelle en
Biélorussie
Plusieurs personnes ont été accusées d'utilisation illégale des
ressources forestières et de distribution de matériaux "extrémistes"
après que la police politique, appuyée par les forces spéciales, a
attaqué une rencontre anarchiste informelle. Environ 20 participants
étaient sur le site de camping à ce moment-là.

Le samedi 30 juin, la force spéciale de la police a attaqué le camp qui
tirait en l'air. Après quelques minutes, tous les activistes ont été
forcés à terre par une foule de gens armés de mitraillettes et de fusils
de chasse. Ils étaient accompagnés de chefs en civil mais portant des
masques. Lorsque les anarchistes ont commencé à poser des questions sur
les raisons de ce cirque, l'un des flics a dit qu'ils avaient reçu un
rapport selon lequel quelqu'un coupait illégalement des arbres dans la
région et tirait dans la forêt. D'autres flics répondaient, "vous n'êtes
pas stupide, vous vous comprenez pourquoi vous êtes ici".

Les tentes ont été fouillées à la recherche de "matériaux illégaux". Des
marchandises provenant de plusieurs groupes ont été confisquées sous
prétexte de distribution de "matériel extrémiste". Tous les militant-e-s
ont été mis à genoux et filmés par les flics. Certains anarchistes ont
été battus plusieurs fois pour avoir posé des questions ou refusé de
faire ce que les flics voulaient. Les flics essayaient de pousser au
moins une personne à donner de faux témoignages et comme la personne
n'était pas d'accord, il a également été battu. Pendant 7 heures, les
gens ne pouvaient pas manger ou boire, aller aux toilettes très
compliqué. Pendant toute la période du raid il pleuvait et les gens
devaient rester sur le sol humide, les plus "rebelles" étaient mis sous
la pluie comme une punition.

En fin de compte, la police a quitté la forêt sans arrestation mais avec
une assignation pour interrogatoire sur les "matériaux extrémistes" qui
ont été saisis. On s'attend à ce que les répressions se poursuivent et
les réprimé-e-s auront besoin d'argent pour les avocats. Beaucoup de
matériaux «extrémistes» ont été confisqués et ne seront jamais
restitués, ce qui représente un énorme préjudice financier pour ceux qui
organisent des distributions locales.

Ceux qui souhaitent soutenir les anarchistes biélorusses peuvent faire
un don à Anarchist Black Cross Belarus - options de don :
https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.com&sl=en&sp=nmt4&u=https://abc-belarus.org/%3Fpage_id%3D8661%26lang%3Den&xid=17259,15700022,15700124,15700149,15700168,15700186,15700191,15700201,15700208&usg=ALkJrhgbph7ety0G9Y-xkxy5WLYp4vt5wQ

Ce n'est pas la première fois que la police politique biélorusse, avec
le soutien des forces spéciales, se rend dans la forêt pour s'occuper de
rassemblements illégaux. En 2016, les flics ont attaqué un concert punk
dans les bois, confisqué tout l'équipement et détenu des douzaines de
personnes."
 

Biélorussie

Pendant la coupe du monde de foot

fédération anarchiste25 #international

Pendant la coupe du monde de foot la russie continue la
répression et la torture contre les anarchistes, dernièrs en date Viktor
Filinkov, Julia Boyarshinov et Igor Shishkin qui ont vu leur détention
prolongé de 4 mois, accusé d'appartenir à "réseau", rappel des fait :


http://etincelle-noire.blogspot.com/2018/06/russie-affaire-reseau-arrestation.html

c'est beau le foot cela fait tout oublié ....

Juste une étincelle noire Lyon

Pendant la coupe du monde de foot

Demain à l'Autodidacte

fédération anarchiste25 #international
Mardi 12 juin 2018 à partir de 20h00 à la librairie l'Autodidacte 5, rue Marulaz à Besançon, soirée de soutien aux anarchistes du Venezuela en présence d'un copain vénézuélien.
Soirée organisée par le Groupe Anarchiste Solidaire
         de la Fédération anarchiste (Besançon)
Demain à l'Autodidacte

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 > >>
RSS Contact