Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
federation anarchiste 25.over-blog.com
Site d'informations anarchistes de Besançon et d'ailleurs.

antifasciste

Appel à manifestation

fédération anarchiste25 #antifasciste

Pour rappel ou information, une manifestation antifasciste a été amorcée ce samedi 17 septembre 2022.


Attaque d’un meeting du NPA, parasitage de la manif’ du 1er mai, intimidations et menaces contre des colleurs d’affiches, agressions de journalistes, descentes en plein centre-ville aux cris de « Heil Hitler... » Ces derniers mois, la peste brune s’incruste comme rarement à Besançon.


Pour ces pourritures, nous sommes toutes et tous des cibles. Face à ce constat, la réponse populaire reste notre meilleure arme. Nous ne nous laisserons pas impressionnés, et seront présent.e.s dans nos rues pour le dire haut et fort. En comptant sur le nombre et la détermination de toutes et tous.

Rendez-vous est fixé à 15h00, place du Huit Septembre

Salutations rouges et noires.

Appel à manifestation
Appel à manifestation

Dernier message de la GALE

fédération anarchiste25 #antifasciste

La dissolution de la GALE a aujourd’hui été décidée en conseil des ministres. Nous avons un dernier message avant que nos réseaux sautent, à l’attention des gouvernant.es mais aussi de celles et ceux qui nous suivent et qui partagent notre antifascisme. Nous l’avons déjà dit, cette dissolution ne nous fait pas peur elle n’est en réalité qu’un coup électoral pour séduire l’électorat d’extrême-droite. Tout au plus elle est l’exemplification du manque d’imaginations de ceux qui pensent pouvoir diriger. Nous ne sommes pas seul.es, notre mouvement est hétérogène et massif, nous continuerons à lutter contre les fascistes, contre les gouvernants et pour un autre monde. A bon entendeur, restez sur vos gardes.

GALE = groupe antifasciste Lyon et environ

Dernier message de la GALE

Publié depuis Overblog

fédération anarchiste25 #antifasciste

Ci-dessous, le lien vers la cartographie de l’extrême droite réalisée par La Horde en collaboration avec le site antifasciste REFLEXes:

 

https://lahorde.samizdat.net/Cartographie-de-l-extreme-droite-francaise-mise-a-jour-janvier-2022

 

 

 

bus de campagne du RN à Besançon

fédération anarchiste25 #antifasciste

Articles sur le blog du CAB concernant les bus de
campagne de Marine Le Pen et du RN.

Le premier article relate la mobilisation qui a eu lieu vendredi passé
au niveau du parking Chamars:

https://cabesancon.wordpress.com/2022/02/20/le-rn-ne-sera-jamais-le-bienvenu-a-besancon/

Le second concerne l'aspect législatif de ce type d'outil de propagande
lors d'une campagne électorale :
https://cabesancon.wordpress.com/2022/02/21/les-bus-de-campagne-du-rn-sont-ils-illegaux/

 

 bus de campagne du RN à Besançon

Le local national de Solidaires souillé par l’extrême-droite

fédération anarchiste25 #antifasciste

L’Union syndicale Solidaires publie un communiqué après les tags racistes et fascistes qui ont souillé les murs de son local national dans la nuit du 12 au 13 août. L’extrême droite sera toujours notre ennemie Vraisemblablement dans la nuit du 12 au 13 août, les murs des locaux de l’Union syndicale Solidaires ont été dégradés […]

Lire la suite

 

Le local national de Solidaires souillé par l’extrême-droite

Contre l’extrême-droite et tous ses apprentis sorciers !

fédération anarchiste25 #antifasciste

Contre l'extrême droite

Le climat délétère qui règne en France devient insupportable et nous tenons à réaffirmer notre opposition à ces idées nauséabondes, racistes, fascistes et anti-sociales.

Nous devons lutter contre ces partis qui ne sont PAS du côté des salariés, des femmes, des immigrés, des précaires, des privés d'emploi, etc.

A Besançon: Manifestation SAMEDI 12 JUIN 2021 PLACE DE LA REVOLUTION 10H30 pour partir manifester au CV puis en direction de la préfecture et de la mairie.

Appel de syndicats, d’associations et collectifs, de médias et d’organisations politiques

Contre l’extrême-droite et tous ses apprentis sorciers !

Contre l’extrême-droite et tous ses apprentis sorciers !

 

Oh ! Bien sûr, le risque mortel contre les libertés, contre la protection sociale, contre l’immigré.e, que fait peser la montée du RN est lourde de conséquences, d’atteintes multiples envers les plus modestes, notamment, quoi qu’en disent Marine Le Pen et ses thuriféraires.

 

Mais cette formation néo-fasciste n’est pas arrivée à ce niveau, toute seule : pour ne parler que des plus récentes, toutes les attaques anti-sociales, contre le droit du travail des gouvernements de Hollande notamment : la loi El Khomeri, les projets de « réformes » des retraites et de l’assurance- chômage, ou les lois liberticides de Macron comme celle dite de « Sécurité globale », les manifestations de soutien aux flics comme celle du 19 mai 2021, avec la présence du 1er matraqueur de France, Darmanin, ont déblayé le chemin de l’extrême-droite.

Non seulement toutes ces mesures avaient le soutien de du RN (sans oublier les interventions des galonnés de la République, factieux jusqu’aux barrettes, qui ont reçu l’appui de Marine Le Pen), mais elles étaient instruites de son encre, de son « esprit ».

 

Alors, comme il est dit souvent, le pire, contenu dans l’original, est souvent préféré à la copie. Mais qui a montré la voie ?

Ce type de société où la loi du plus fort et du plus fourbe est toujours la meilleure, où l’exploitation par le prélèvement de l’essentiel de la richesse produite par les travailleurs.euses revient aux possesseurs des moyens de production, où un échantillon de carnassiers avides de pouvoir se donne le droit de décider de notre sort, ne peut mener, un jour où l’autre, par une droitisation des médias, des infos, mais aussi des mécanismes de ce système capitaliste (licenciements massifs, explosion du mal-logement et du sans-logement, violences policières...), qu’à une catastrophe sociale, au triomphe de la Bête immonde, ou alors à l’ébauche d’une réflexion, d’une question menant à un processus révolutionnaire : pouvons-nous continuer comme cela ?

 

Le ver de l’extrême-droite et de l’obscurantisme est dans le fruit : ce type de société !

 

Le barrage valable et durable contre le RN et les agissements mortifères de l’extrême-droite ne se situe pas dans les urnes. Le vote ne constitue qu’un leurre et veut entériner un moyen ponctuel et illusoire de freiner la progression des idées nauséabondes.

Ce barrage se construit dans une lutte permanente contre le patriarcat, le patronat, le racisme (bien utile à ce dernier), la société de classes, la concurrence non faussée prônée par l’Union européenne visant à lancer les peuples les uns contre les autres, avec une attaque généralisée contre les salaires des travailleurs.euses européens et les minant vers le bas, contre les garanties sociales, et entretenant ainsi la vermine que constitue la méfiance, voire la haine de l’autre, de l’étranger.ère.

C’est dans ce mépris de classe, cette domination et cette hiérarchie sociale et économique des uns par rapport aux autres, parachevée par l’aide de l’État et de ses laquais, que se situe le germe, l’œuf de tout ce poison.

 

La seule vraie défense contre les menées de l’extrême-droite, qu’elles se retrouvent bien sûr dans le RN, mais aussi chez les LR ou toute autre formation (les uns comme Mariani, par exemple, sentant l’odeur de purin tourner, passant de l’une à l’autre), consiste en la lutte pour un monde sans aucune exploitation, où l’égalité ne sera plus de forme mais de fond, où les frontières seront abolies entre les individus, entre les peuples, les cultures, où le principe d’association, de groupements de production sera adopté sans contrainte, comme sous la Commune de Paris, mais aussi de Bordeaux, Marseille... saluées récemment par le mouvement ouvrier et dont il serait bon et urgent de s'inspirer !

Groupe de Rouen de la Fédération Anarchiste

Contre l’extrême-droite et tous ses apprentis sorciers !

Soutien à la Plume Noire de Lyon

fédération anarchiste25 #antifasciste

Communiqué de soutien aux personnes agressées à la Plume Noire, rédigé par les membres du groupe Graine d'Anar : Communiqué auquel nous nous associons : FA Besançon

 

Soutien à la Plume Noire et aux militant.e.s attaqué.e.s le 20 mars 2021 !

Le 20 mars 2021, en pleine journée, vers 14h, un groupe d’une quarantaine de fascistes a attaqué les locaux de « La Plume Noire ». Heureusement, cette attaque ne se solde qu’avec de la casse matérielle.

Comme toujours, l’impunité dont jouit l’extrême droite dans les rues de Lyon démontre à quel point sa présence est acceptée par les pouvoirs publics.

Il n’y a pas de place dans nos rues pour la haine. Pas de place pour les idées racialistes, racistes et différentialistes portées par ces individus qui rêvent d’un monde d’entre soi et de fermeture basé sur la race et ses dérivés. 

Il est à noter qu’à la même heure, quelques centaines de personnes manifestaient (dans le cadre de la journée internationale contre le racisme et les violences policières, carcérales et judiciaires et contre la Loi Sécurité Globale) et étaient, elles, fortement encadrées par les forces du désordre (la police). Les tenants du pouvoir ont leurs priorités ! 

Nous apportons notre soutien à la Plume Noire et souhaitons courage et ténacité aux militant.e.s attaqué.e.s le 20 mars 2021. 

Le groupe Graine d’Anar, membre de la Fédération Anarchiste.

Publié le mars 20, 2021 par fabgrainedanar

 

Soutien à la Plume Noire de Lyon

Communiqué du Collectif Antifasciste de Besançon

fédération anarchiste25 #antifasciste

Communiqué du Collectif Antifasciste de Besançon

31 janvier 2020

 

En ces temps de mouvements sociaux intenses, et à l'approche des élections, ils nous paraît important de rappeler à tou-te-s les militants politiques et associatifs que la violence d'extrême droite continue à s'exercer, notamment pour museler la parole militante, humaniste et inclusive.

Ainsi, sur un plan national, des agressions ont eu lieu encore très récemment : en décembre, à Strasbourg, des étudiants militant contre le projet de réforme des retraites du gouvernement ont été attaqués par des individus se réclamant d'organisations d'extrême droite (en l'occurrence, la Cocarde Étudiante et l'Action Française) ; en décembre également, un rassemblement de fascistes venant de plusieurs villes a écumé pendant plusieurs heures le centre-ville du Mans, attaquant les bars connus comme rassemblant une clientèle de gauche ; et la semaine dernière, c'est à nouveau des étudiant-e-s militant contre la réforme des retraites qui se sont vus attaqués par des groupes d'extrême-droite, violents et armés. Ce ne sont que quelques-uns des exemples les plus récents.

Sur un plan plus local, de nombreux témoignages font état d'une recrudescence des rassemblements d'un petit groupe de néo-nazis bien connus sur Besançon. Une agression s'est déjà produite, ainsi qu'une altercation en terrasse d'un café de Rivotte. Il s'agit d'un groupe restreint, mais qui se compose de personnes violentes et déterminées ; et le fait même qu'ils recommencent à se rassembler régulièrement au centre-ville nous laisse penser qu'ils ne s'arrêteront pas là.

(cf article de Factuel.info : http://factuel.info/article/neonazis-et-extreme-droite-retour-dans-bars-a-besancon-006224)

Il est donc important que nous réactivions nos réflexes de sécurité : pour les collages et tractages, restez groupés ; en manifestation, notamment à la fin, ouvrez l'œil, et ne repartez pas seul-e ; pour les conférences, débats, concerts, etc. Restez vigilant-e-s, et faites bloc. Enfin, si malheureusement une agression devait à nouveau se produire, ne restez pas silencieux-se. Portez plainte auprès de la police pour les mettre hors d'état de nuire.

Et surtout faites circuler les informations, communiquez au maximum, et contactez-nous au besoin.

Contre le fascisme, soyons solidaires !

(Communiqué également en format PDF ci-joint)

Communiqué du Collectif Antifasciste de Besançon

Communiqué de la Fédération anarchiste

fédération anarchiste25 #antifasciste

Yannis agressé par des néo-nazis hier soir au Pirée

Yannis a été agressé par des néo-nazis, hier soir au Pirée. Il a passé la nuit à l’hôpital. Yannis semble avoir été suivi après être sorti du centre social autogéré Favela, alors que la nuit venait de tomber. Il portait un tee-shirt au logo de Favela qu’on venait de lui donner. Ses blessures ne sont pas graves. Il se remet doucement, mais a été un peu choqué. Il souffre à la tête, au dos, aux vertèbres cervicales, à l’œil droit et à la cheville droite. Son arcade sourcilière droite a également saigné sous les coups. Heureusement les trois agresseurs ont...

Communiqué de la Fédération anarchiste

Communiqué du "Collectif de défense des jeunes du Mantois".

fédération anarchiste25 #antifasciste

Communiqué du "Collectif de défense des jeunes du Mantois".

 

Le Collectif de défense des jeunes du Mantois réunit les enfants (leurs parents et leurs soutiens) de Mantes-la-Jolie, agenouillés par la police, mains sur la tête, des heures durant, au mois de décembre 2018.

Ce communiqué fait suite aux déclarations de la patronne de l’IGPN établissant hier devant l’Assemblée nationale qu’ »il n’y avait pas de faute. Il n’y a pas [eu] de comportements déviants de la part des policiers" ainsi qu’aux premières auditions (non pas dans le cadre de l’enquête administrative mais, cette fois, dans le cadre de l’enquête préliminaire) qui ont eu lieu cette semaine.
Nous espérons que les éléments contenus dans ce communiqué permettront à vos organisations de produire au plus vite un communiqué propre – mais n’hésitez pas non plus à relayer ce communiqué-ci.
Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire.

Jeudi 16 mai, Brigitte Jullien, patronne de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), alors auditionnée devant l’Assemblée nationale à propos des 249 enquêtes ouvertes depuis le début du mouvement des gilets jaunes, a fait savoir que l’enquête administrative à propos de l’interpellation de 152 jeunes de Mantes-la-jolie, qui a marqué les esprits par sa grande brutalité, a établi qu’ "il n’y avait pas de faute. Il n’y a pas [eu] de comportements déviants de la part des policiers."

Sans rien connaître du contenu du rapport, on peut déjà en conclure que cette enquête administrative s’est voulue délibérément lacunaire puisque l’IGPN n’a pas jugé bon d’entendre les enfants victimes ou les témoins avant de tirer ses conclusions.
Les premières auditions d’enfants réalisées dans le cadre de l’enquête préliminaire confiée à l’IGPN par le parquet de Nanterre, qui se sont déroulées seulement cette semaine n’ont pas pu être, pour sûr, encore traitées.
Et il faut avoir en tête que, dans ce cadre-là, ce ne sont que 6 victimes qui ont été convoquées pour l’heure !

La disproportion entre la gravité de ce "dysfonctionnement" policier, le nombre d’enfants touchés et le manque de diligence (dans ce qui n’est encore que les préliminaires de l’enquête) ou l’insuffisance notable de l’enquête administrative est aberrante.
D’autant plus que les faits dépassent les images diffusées : l’indignité de la posture a été accompagnée d’injures racistes, quelques fois de coups, prolongées parfois par des gardes-à-vue, etc.

Nous restons mobilisés pour faire entendre le plus largement notre indignation quant aux traitements subis par ces jeunes – d’autant plus que le compte twitter du collectif est désormais suspendu pour une raison qui nous est inconnue.
Nous souhaitons revendiquer notre exigence de réparation à l’égard de l’État.

Ces agissements iniques concernent tous les secteurs du mouvement social et de la société civile, tant ils condensent la violence des pouvoirs publics contre sa propre population, particulièrement depuis décembre 2018, tant ils rappellent la menace réelle qui plane sur le simple droit de manifester.

Nous continuons cette bataille judiciaire en réclamant de nouvelles auditions de la part de l’IGPN mais aussi une réelle avancée dans l’instruction, sous l’égide d’un magistrat indépendant.

Nous appelons à la solidarité la plus large car cette bataille est aussi une lutte sociale et politique.

Communiqué du "Collectif de défense des jeunes du Mantois".

Afficher plus d'articles

1 2 3 > >>
RSS Contact